Actualités

Presse

Bruxelles : Ecolo et Groen demandent la mise en oeuvre rapide de l’investissement prévu pour l’installation de panneaux photovoltaïques pour le logement social

10 juillet 2020
Bruxelles : Ecolo et Groen demandent la mise en oeuvre rapide de l’investissement prévu pour l’installation de panneaux photovoltaïques pour le logement social

Bien qu’un budget de 10 millions d’euros soit disponible depuis 2018 pour procéder à un investissement massif dans l’installation de panneaux solaires pour le logement social, il apparaît qu’aucun panneau n’ait été installé à ce jour. Selon le calendrier prévu, ils devaient être en place d’ici la fin de 2020, générant 7 mégawatts d’énergie. Hier, cependant, Nawal Ben Hamou, Secrétaire d’Etat au logement, répondait aux questions des députés écologistes Pierre-Yves Lux (Ecolo) et Arnaud Verstraete (Groen) en Commission logement du Parlement bruxellois, et annonçait qu’il faudra encore attendre 3 ans avant de voir ce projet aboutir et que seuls des projets pour 5 mégawatt étaient identifiés à ce stade.

Parce que les panneaux solaires sur les logements sociaux sont à la fois économiques pour les habitants et bons pour le climat, les deux députés écologistes demandent à la Secrétaire d’État Ben Hamou d’aller plus vite. « Il y a 10 millions d’euros qui attendent, prêts à être utilisés pour installer des panneaux solaires sur des logements sociaux, ce qui permettrait aux ménages d’économiser 160 euros sur leur facture d’énergie ! Nous devons être capables de les mettre en oeuvre plus rapidement et vous avez, selon moi, toutes les cartes en main pour le faire! Les défis sociaux et climatiques auxquels nous sommes confrontés exigent plus de détermination », déclare Arnaud Verstraete

Les députés écologistent rappellent qu’avec l’accord de majorité, le gouvernement bruxellois s’est engagé fortement en faveur de la lutte contre les dérèglements climatiques. Une importante réduction des émissions directes et indirectes est nécessaire et une réelle transition énergétique est urgente pour y arriver. Cela devra passer tant par l’utilisation de standards élevés dans les projets de rénovation et de production des bâtiments (qui sont responsables de 44% des émissions en région bruxelloise), que par la production d’énergie renouvelables. Et à ce sujet, la source la plus prometteuse dans notre région est l’utilisation de panneaux photovoltaïques. Enfin, ils rappellent que le logement public et en particulier le logement social est à la croisée des chemins des politiques sociale et climatique, deux piliers fortement représentés dans l’accord de coalition de Bruxelles.

Sur ces constats et à la lumière de ce qui est déjà mis en oeuvre, Pierre-Yves Lux appelle la Secrétaire d’Etat à faire preuve d’encore plus de créativité et de dynamisme en la matière, en développant une vision engagée et à long terme. « Parce que le bâti et particulièrement le logement doivent être au coeur de la transition et parce que les pouvoirs publics doivent être exemplaires en la matière, vous êtes, Madame Ben Hamou, en tant que secrétaire d’Etat au logement, au coeur de la transition de notre région. Nous vous demandons avec insistance et soutien de faire tout ce que vous pouvez pour prendre en compte l’urgence climatique et emporter avec vous les services publics en charge du logement que sont la SLRB et les SISP ! La région a besoin d’un plan climatique ambitieux pour le logement public ! Rendons-cela possible, ensemble! », conclut Pierre-Yves Lux.

__________________