Toutes les actualités

Inondations: Ecolo-Groen veut des réponses et des avancées rapides

Publié le 5 octobre 2021
Rédigé par 

Cet après-midi, se tiendra la commission commune en vue d’apporter des réponses supplémentaires concernant la gestion des inondations qui ont frappé notre pays en juillet dernier. Pour le groupe Ecolo-Groen, face aux nombreuses questions toujours sans réponse, l’objectif est simple: aboutir à des solutions concrètes pour une meilleure préparation lorsque de telles inondations se reproduiront.

« Nous avons eu un échange avec la Ministre Verlinden il y a quelques semaines. Cette commission commune avec d’autres ministres est une nouvelle étape dans le processus d’analyse des inondations de cet été, demandé par Ecolo-Groen. Par après, le travail continuera afin d’obtenir l’ensemble des réponses aux questions que se posent encore nos concitoyens sinistrés. Nous verrons alors si une commission d’enquête sera nécessaire », déclare Julie Chanson, députée fédérale Ecolo.

Car la députée écologiste espère encore obtenir des réponses aux questions restées sans réponse à ce jour. Ainsi, elle interrogera le Ministre Vandenbroucke sur la coordination de l’aide médicale urgente qui a fait plus que défaut. Julie Chanson reviendra aussi sur le fonctionnement de Be-Alert, l’absence de plan d’évacuation de la population ou de plan particulier d’urgence et d’intervention (PPUI) avec la Ministre Verlinden. Et avec le Secrétaire d’État, Thomas Dermine, sur le travail de l’Institut Royal de Météorologie et le manque de communication avec l’European Flood Awareness System.

« Certains disent que le travail du fédéral n’avance pas. C’est faux. Le Gouvernement vient de débloquer 1,2 milliard pour la Région wallonne et cette commission commune fait un pas de plus dans la bonne direction. Mais il ne s’agit pas de s’arrêter en si bon chemin. Au terme de la commission commune, il faudra penser à analyser plus en profondeur, avec les acteurs de terrain, ce qui n’a pas fonctionné correctement afin de corriger ce qui doit l’être. Cela revient tout simplement à faire au fédéral le même travail qu’au Parlement wallon », ajoute Julie Chanson.

En effet, le fédéral est compétent pour ce qui concerne les zones de secours, la Protection civile, la Défense, l’aide médicale urgente, le Centre national de crise, les prévisions météorologiques, le climat, etc. Et pour Ecolo-Groen, il serait irresponsable de faire l’économie de ces éléments dans l’analyse des évènements. Une commission d’enquête fédérale permettrait de pouvoir aborder toutes ces composantes, d’entendre les acteurs de terrain concernés, d’analyser avec eux les différents manquements, de collaborer en bonne intelligence avec la commission d’enquête wallonne, d’entendre son rapport et, surtout, de réfléchir à des solutions pour être mieux préparé lorsque de telles inondations se produiront à nouveau.

« Une fois toutes les réponses obtenues, il s’agira pour le fédéral de concrétiser l’essai. Car, au final, ce sont de réformes structurelles dont nous avons besoin pour que nous n’ayons plus jamais à revivre la même catastrophe », conclut la députée fédérale et habitante de Theux.

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités