Actualités

À la une

Choisir un horizon, pour un nouveau contrat social-écologique

19 juin 2020
Choisir un horizon, pour un nouveau contrat social-écologique

La crise du Coronavirus aura bouleversé nos vies. Elle n’est pas encore tout à fait derrière nous mais elle en dit déjà long sur notre société, ses fragilités et ses injustices, mais aussi sur sa résilience, illustrée par celles et ceux qui se sont engagé·e·s au service des autres. Nous sommes arrivé·e·s à un nouveau départ. Cette crise doit être un tournant : faisons preuve d’audace et bâtissons ensemble un nouveau contrat social-écologique pour rendre notre société plus résiliente et plus écologique et solidaire. Cette société plus résiliente, nous voulons la déployer sur de nouvelles bases : plus protectrices, plus durables, plus justes et plus démocratiques.

Cette crise ne doit pas être une parenthèse. Il s’agit aujourd’hui de se demander comment nous en sommes arrivé·es là, d’en tirer les enseignements et de nous tourner vers l’avenir. Ce virus est aussi une conséquence des destructions que notre espèce inflige aux écosystèmes naturels et le résultat de notre relation aux risques sanitaires et environnementaux.

Nous avons regardé notre horizon en nous demandant : que souhaitons-nous faire collectivement de cette crise ? Depuis 40 ans, Ecolo porte la lutte contre le déréglemente climatique, contre toutes les formes d’inégalités, pour une économie durable, pour le renouveau de la démocratie et de la participation citoyenne, etc. Aujourd’hui, nous voulons réaffirmer haut et fort notre engagement pour les jeunes, les aîné·es, les personnes les plus vulnérables, les invisibilisé·es, et les oublié·es du débat public.

Nous ne pouvons accepter que la crise soit une simple parenthèse. Vous le savez : nous ne sommes pas de celles et ceux qui s’obstinent à rester dans un monde qui s’étouffe et s’épuise, ou à vouloir une société fermée, repliée sur elle et qui a peur.
Nous le répétons, cette crise doit être un tournant. Elle doit être l’occasion de renforcer ces solidarités et ces résiliences qui ont marqué la crise, la place centrale des métiers essentiels, la nécessaire relocalisation de l’économie ou encore de nouvelles solidarité intergénérationnelle.

Ce nouveau contrat social-écologique que nous proposons est né d’un processus collaboratif alimenté par les militant·es, les permanent·es du parti, les représentant·es de la société civile, des expert·es.

Vous souhaitez en savoir plus ? La version complète de ce nouveau contrat social-écologique est disponible ici, ou en synthèse ici.

C’est ensemble que nous pourrons bâtir notre monde d’aujourd’hui et de demain : un monde durable, + solidaire et + vert.