Toutes les actualités

Ecolo : Le redéploiement culturel doit se construire avec le monde de l’humour en Fédération Wallonie-Bruxelles

Publié le 24 septembre 2020
Rédigé par 

Matteo Segers, chef de groupe et député Ecolo en Fédération Wallonie-Bruxelles, a interrogé la Ministre de la Culture, Bénédicte Linard au sujet des conditions de subventionnement liées au acteurs culturel de l’humour et du rire.

«On peut s’interroger sur les critères d’analyses issus du décret arts vivant en Fédération Wallonie-Bruxelles,» explique le député Matteo Segers. « Sans être écarté directement d’une possibilité de subventionnement, les cadres décrétaux n’inscrivent pas directement l’humour et le rire dans leurs politiques culturelles et artistiques. Une situation qui n’est pas à la hauteur de ce qu’apportent les artistes et opérateurs culturels en terme d’impact social et de droits culturels.

Dans sa réponse, la Ministre Linard a assuré vouloir remédier à cette situation en mettant sur pied, une cartographie du monde de l’humour en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Nous nous réjouissons d’entendre la Ministre dire que trop longtemps, le rire a gravité hors de l’orbite des politiques culturelles  et qu’une note visant à dresser une cartographie du monde de l’humour en Fédération Wallonie-Bruxelles est en cours d’élaboration au sein de la cellule culture de son cabinet. L’idée étant de dégager des propositions favorisant un soutien pérenne et efficace à ce secteur, jusqu’ici marginalisé. » Ajoute Matteo Segers.

Lors des échanges au parlement , la Ministre Bénédicte Linard, a également annoncé que les appels à projets émis dans le cadre du rapport « Un futur pour la culture » était ouvert à toutes les disciplines. Ces appels à projets connaissent un véritable succès. A ce jour sur les quelques 230 dossiers de bourse et 46 dossiers de résidence plusieurs propositions émanent du monde de l’humour.

Pour Ecolo, on doit travailler à la pratique culturelle et à son accessibilité à chacun en considérant l’art de faire rire comme une partie intégrante de nos champs de création. La crise démontre qu’il est temps de considérer ce monde comme un acteur à part entière de nos politiques culturelles.

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités