Actualités

Presse

Bruxelles – Le Parlement adopte la proposition d’Ecolo pour lutter contre la précarité hydrique

20 mai 2020
Bruxelles – Le Parlement adopte la proposition d’Ecolo pour lutter contre la précarité hydrique

Le Parlement bruxellois a adopté ce mercredi en début d’après-midi l’ordonnance proposée par Ecolo et Groen, suivis par l’ensemble de la majorité visant à lutter contre la précarité hydrique à Bruxelles.

« L’accès à l’eau potable est un droit humain fondamental et la privation d’eau est une atteinte à la dignité qu’on souhaite voir disparaître », déclare Magali Plovie, députée bruxelloise Ecolo. La proposition d’ordonnance vise à corriger un effet indésirable issu de la précédente législature. Il était en effet imposé à Vivaqua de mettre en oeuvre une tarification linéaire au lieu d’une tarification progressive des consommations des compteurs collectifs. Cette modification de la facture d’eau, concernant une part conséquente des usagers disposant d’un compteur collectif dans la Région, se traduisait dans la plupart des cas par une hausse des tarifs et ce, sans accompagnement de mesures sociales. Ecolo propose de revenir à la sotuation précédente mais veut donner le temps au Groupe de Travail sur la précarité hydrique d’analyser la situation et de prendre la décision quant à la meilleure méthode de tarification à adopter.
«  Nous tenons à rappeler notre ferme opposition aux coupures d’eau. Les résultats de l’analyse du Groupe de travail permettront de mettre sur pieds des mesures sociales adaptées », précise Magali Plovie.

Outre la question des compteurs collectifs, la proposition d’ordonnance s’inscrit dans le cadre de la prochaine mise en place d’une tarification sociale de l’eau. Elle vise à :

  • Reporter d’un an l’application des nouveaux tarifs, le temps de construire un cadre pour une tarification sociale de l’eau ainsi que l’adoption de mesures sociales en réunissant Vivaqua, Brugel, la Fédération des CPAS, la Fondation Roi Baudouin, Infor Gaz Elec et d’autres organisations sociales.

  • Prévoir la mensualisation de la facture d’eau pour permettre d’étaler le paiement de la consommation d’eau qui est un poste important pour de nombreux ménages.

  • Donner la possibilité pour le Gouvernement de prolonger les périodes de trêves lorsque la situation l’exige. Cette crise du Covid-19 en est une bonne illustration.

« Cette ordonnance s’inscrit dans une politique de l’eau garantissant les conditions favorables pour prendre l’ensemble des mesures sociales nécessaires afin de lutter contre la précarité hydrique », conclut Magali Plovie.