Toutes les actualités

Assises contre le racisme : Ecolo souhaite aboutir à des propositions concrètes et transversales

Publié le 10 mai 2021

Ce mardi, les assises contre le racisme débuteront au Parlement bruxellois. L’occasion pour le groupe Ecolo de revenir sur l’importance de cet enjeu de taille en Région bruxelloise et de s’engager pleinement dans ce processus. Un enjeu qui concerne un ensemble de panels transversaux : logement, emploi, prévention et sensibilisation, espace public et urbanisme, social et santé, études et objectivation des constats.

Dans son rapport annuel 2019, Unia relevait que le nombre de signalements et de dossiers sur les discriminations a progressé de 13,2% par rapport à 2018. Un chiffre interpellant quand on sait que le nombre de dossiers ouverts a grimpé de 6,9%. Derrière ces chiffres, ce sont les faits en hausse qui doivent servir de sonnette d’alarme. Car le racisme, entendu comme une incitation à la haine, est encore trop souvent associé à l’expression de stéréotypes qui ont pour objectif de dénigrer une personne ou une communauté. Mais il alimente aussi une série de discriminations directes, en matière d’accès au logement, à l’emploi ou à l’espace public : un tiers des faits de discrimination dans les dossiers ouverts auprès d’Unia concernent aujourd’hui des faits de racisme. Autant de discriminations qui accompagnent un durcissement des discours racistes dans l’espace public, sur les réseaux sociaux et dans la sphère médiatique.

“Notre volonté est d’agir concrètement dans la lutte contre le racisme structurel et systémique. Il s’agit d’aboutir à de réels dispositifs de lutte contre les discriminations, notamment en améliorant l’ordonnance dite “testing”, mais aussi en travaillant en amont sur la prévention et la sensibilisation et sur les relations entre citoyens et autorités publiques. Il est primordial que les engagements pris par la Région soient respectés”, explique Farida Tahar, députée bruxelloise en charge des questions de diversité et d’inclusion.

“Il sera important de donner la parole aux acteurs du secteur et aux personnes victimes de racisme. En parallèle de ces assises, le groupe Ecolo prévoit différentes rencontres, débats et discussions avec des expertes et acteurs antiracisme, afin d’alimenter la réflexion sur ce dossier. L’organisation de ces rendez-vous dépendant de l’évolution des règles sanitaires, certains se tiendront notamment sous forme de “webinaires”, commente John Pitseys, chef de groupe bruxellois.

“Lorsqu’il s’agira de rédiger des recommandations collectives, la Commission Égalité des chances aura pour mission de déposer un texte final de recommandations. Le travail parlementaire devra présenter une plus-value concrète, clôture Margaux De Ré , présidente de la Commission Égalité des chances.

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités