Toutes les actualités

Le Parlement de Wallonie entend que l’accessibilité des distributeurs automatiques de billets en Wallonie soit garantie

Publié le 6 octobre 2021

Le Parlement de Wallonie entend que l’accessibilité des distributeurs automatiques de billets en Wallonie soit garantie

L’annonce faite par le consortium Batopin de réduire drastiquement le nombre de distributeurs automatiques de billets suscite depuis plusieurs mois de vives craintes de diminution du service pour les citoyens, compte tenu de la rationalisation annoncée de son réseau qui passerait de plus de 5000 terminaux en 2500 lieux à seulement 2400 terminaux en 750 lieux.

Le Parlement de Wallonie a organisé plusieurs auditions qui ont confirmé ces craintes : l’objectif annoncé d’une couverture visant l’accès de 95 % des Belges à un distributeur à moins de 5 km de leur domicile, lorsqu’il est défini à l’échelle nationale, aboutit de facto à une moindre couverture en Wallonie.

A la suite de ces auditions et compte tenu de cet impact spécifique en Wallonie, les groupes PS, MR et Ecolo proposent que le Parlement de Wallonie prenne position à ce sujet et ont déposé une proposition de résolution en ce sens, qui a été prise en considération ce mercredi.

Par cette proposition de résolution, les auteurs demandent au Gouvernement wallon de solliciter le Gouvernement fédéral pour assurer une accessibilité et une proximité pertinentes pour ces automates sur l’ensemble du territoire et, si besoin de saisir le Comité de concertation. Ils entendent aussi insister sur la concertation avec les communes et avec les associations de consommateurs pour la localisation de ces terminaux.

« Cette réduction de service aux citoyens dans les quartiers des entités urbaines et dans une série de communes moins densément peuplés touchera en particulier les personnes âgées, qui utilisent proportionnellement davantage d’argent liquide, de même q’une série de petits commerces », expliquent Stéphane Hazée et Rodrigue Demeuse, députés Ecolo. « Il est essentiel de garantir un maillage des distributeurs sur le territoire wallon en lien avec les spécificités de chaque commune et des besoins des citoyennes et citoyens, en dehors d’un cadre figé et purement théorique ».

Pour Philippe Courard et Eric Lomba, députés socialistes : «  Il est indispensable de tout mettre en œuvre pour garantir l’accessibilité à des distributeurs sur le territoire wallon – cela fait d’ailleurs partie pour nous de la lutte contre la facture numérique – et d’y inclure la possibilité de réaliser un certain nombre d’opérations (virements, consultation de soldes, extraits). »

Pour Yves Evrard et Jacqueline Galant , députés MR, “Il est primordial que cette accessibilité puisse se mettre en place dans des lieux desservis par les transports en commun et pendant des horaires plus étendus ; sinon, cela n’aurait pas de sens. De plus, cette problématique doit nous faire prendre conscience de l’importance de renouveler les formations aux payements en ligne pour les ainés et les personnes fragilisées. Notre objectif doit être aussi de diminuer la fracture numérique bien réelle chez certains concitoyens”

Des idées à l'action

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités