Toutes les actualités

Pour lutter contre la pénurie d’enseignants, ECOLO veut un meilleur accompagnement des enseignants débutants !

Publié le 5 octobre 2022

Ce 5 octobre, c’est la journée mondiale des enseignants. Cette journée est l’occasion de célébrer la façon dont les enseignants transforment l’éducation, mais aussi de réfléchir au soutien dont ils ont besoin pour déployer pleinement leur talent et leur vocation. Un des éléments de soutien dont ils ont besoin est un accompagnement en début de carrière.

Un enseignant sur 3 quitte la carrière dans les cinq premières années. Ce chiffre interpellant n’évolue malheureusement pas. Outre que cette incapacité à retenir les enseignants dans le métier participe à l’aggravement de la pénurie, c’est aussi une perte sèche pour la Fédération, qui a investit dans le parcours de formation de l’enseignant.

Un des aspects mis en avant, notamment dans une étude complète du sujet réalisée en 2016 est le manque d’accompagnement de l’enseignant qui arrive dans une école et se retrouve sans repères. Face à des enseignant.e.s débutant.e.s souvent stressé.e.s et inexpérimenté.e.s, les conditions d’accueil, de fonctionnement et d’ancrage sur le terrain en début de carrière sont fondamentaux.

Ce 5 octobre Kalvin Soiresse est allé dans un athénée bruxellois à la rencontre d’une direction et d’une équipe pédagogique très motivée à faire de l’accueil et de l’accompagnement des enseignants débutants une vrai priorité. Ces enseignants ont pu expliquer le processus qu’ils mettent en place pour soutenir les enseignants débutants : il y a le jour J évidemment, et toutes les informations très pratico-pratiques, mais il y a aussi un accompagnement sur la durée, avec des réunions récurrentes pour échanger sur les pratiques pédagogiques et une disponibilité à n’importe quel moment. Ils ont insisté sur la transmission aussi des us et coutumes de l’école, souvent non écrites, et sur les conseils sur la gestion de classe.

Kalvin Soiresse a également pu échanger avec une jeune enseignante, qui a bénéficié depuis son arrivée l’année passée au sein de l’établissement de ce parcours d’accueil. Pour elle, cet accueil et accompagnement a vraiment fait la différence. En sortant à peine des études elle était très stressée de commencer, ne sachant pas à quoi s’attendre. Elle a été positivement surprise par la procédure d’accueil et en est très contente, c’est entre autres pour cela qu’elle est restée et se sent bien intégrée.

Pour Ecolo, il faut impérativement renforcer la mission de référent pour les enseignants débutants et s’assurer que dans chaque école un tel référent existe, et une procédure d’accueil complète. Cela tombe sous le sens mais ça n’est pas le cas partout !

Nous soutenons également la mise sur pied d’un plan tandem. Kalvin Soiresse explique : « Le principe du plan tandem est de partager le travail entre générations. Le plan Tandem vise à mettre en place un parrainage, un tutorat : faciliter l’ancrage des enseignant.e.s débutant.e.s par la formation et le soutien de terrain des plus anciens, surtout les profs en fin de carrière. Ces derniers bénéficieraient de la réduction de leur temps de travail aux 4/5 ou 3/5 pour transmettre leurs compétences aux débutant.e.s. Il s’agit d’un projet win-win, puisque l’enseignant débutant bénéficie d’un temps de travail réduit et de l’expérience de son collègue, et l’enseignant expérimenté réduit de son côté la cadence en fin de carrière et est fier de transmettre son expérience accumulée. Ceci permettrait également de réduire le nombre de DPPR (pension anticipée), dont le nombre et le coût explose pour la Fédération. »

La pénurie d’enseignants a des causes multiples, mais on peut s’y attaquer morceau par morceau : mieux accueillir et accompagner les enseignants débutants, c’est investir dans ces talents pour qu’ils restent, au bénéfice de tous les élèves !

Des idées à l'action

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Plus d'actualités