Toutes les actualités

Ecolo-Groen propose la mise en place d'un plan d'action contre le harcèlement sexuel et les agressions sur le rail

Nicolas-Kim-SNCB
Publié le 27 janvier 2022
Rédigé par 
Ecolo

Selon les données du SPF Mobilité, une femme sur trois explique ne pas utiliser les transports publics par crainte d’être victime de comportements inappropriés d’autres passagers. En 2019, plus de 400 plaintes concernant des violences sexuelles dans les transports publics ont été recensées. Pour Ecolo-Groen, il ne s’agit là que de la face visible de l’iceberg, sachant qu’en cas de violence sexuelle, près de 90% des victimes ne déposent pas plainte auprès de la police. Face à ce constat alarmant, les députés fédéraux, Nicolas Parent (Ecolo) et Kim Buyst (Groen) proposent dès lors la mise en place d’un plan d’action contre le harcèlement sexuel et les agressions sur le rail.

Avec leur proposition de résolution, les Verts proposent notamment le lancement d’une campagne de sensibilisation générale, mais aussi l’analyse des endroits dangereux ou à risque dans les gares et à bord des trains afin d’y apporter une solution structurelle. Sans oublier la possibilité de signaler discrètement une situation problématique.

“Aujourd’hui, on constate que les voyageuses, voyageurs et membres du personnel de la SNCB manquent de moyens pour signaler un problème. Difficile, en effet, d’appeler Securail si l’auteur des faits de violence se trouve juste à côté de vous. Il est donc nécessaire de pouvoir envoyer discrètement un message d’alerte grâce à l’application ou un chat, qui vous met directement en contact avec les services de sécurité et les accompagnateurs du train. Securail peut alors intervenir rapidement pour attraper l’auteur des faits et l’accompagnateur du train peut aider à prendre en charge la victime”, expliquent Nicolas Parent et Kim Buyst.

Ecolo-Groen demande également qu’une attention particulière soit accordée au personnel. “Les accompagnateurs, accompagnatrices et le personnel de gares sont le premier point de contact des voyageurs. Leur rôle est crucial dans la prise en charge des victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle et dans la gestion des plaintes. La présence visible du personnel réduit également le nombre d’incidents. Mais ils sont aussi en première ligne et donc souvent les victimes d’intimidation et d’agression. Il faut que cela cesse”, affirment les deux députés écologistes. Ecolo-Groen souhaite dès lors inclure un module sur le harcèlement et les agressions sexuelles dans la formation du personnel de la SNCB. Et augmenter la présence du personnel sur les lignes où les plaintes sont nombreuses.

Pour Nicolas Parent et Kim Buyst, “les transports publics doivent être un lieu où l’on peut se sentir à l’aise. Où l’on peut rêver sans souci, travailler un peu plus longtemps, lire un livre ou un journal. Personne ne devrait se sentir en danger, ni les passagers, ni le personnel. Il est donc indispensable que les différents gouvernements et sociétés de transports collaborent pour une vision commune et échangent leurs bonnes pratiques sur le sujet, notamment sur base des impulsions données par la conférence interministérielle droits des femmes”.

Des idées à l'action

  • Portrait de Kalvin Soiresse Njall

    Kalvin Soiresse Njall

    Député bruxellois

    Voir le profil
    Portrait de Marie Lecocq

    Marie Lecocq

    Députée bruxelloise

    Voir le profil
  • Portrait de Sarah Schlitz

    Sarah Schlitz

    Députée fédérale

    Voir le profil
    Portrait de Matteo Segers

    Matteo Segers

    Député bruxellois, Député à la Fédération Wallonie-Bruxelles

    Voir le profil
  • Portrait de Saskia Bricmont

    Saskia Bricmont

    Députée au Parlement Européen

    Voir le profil
    Portrait de Farida Tahar

    Farida Tahar

    Députée bruxelloise

    Voir le profil
  • Portrait de Georges Gilkinet

    Georges Gilkinet

    Vice-premier et Ministre de la Mobilité et la SNCB

    Voir le profil
    Portrait de Hicham Talhi

    Hicham Talhi

    Député bruxellois

    Voir le profil
  • Portrait de Marie-Colline Leroy

    Marie-Colline Leroy

    Secrétaire d'Etat à l’Egalité des genres, à l’Egalité des chances et à la Diversité

    Voir le profil

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Plus d'actualités