Toutes les actualités

Jeux de hasard : Feu vert pour une meilleure protection des joueurs

jeux d'argent
Publié le 8 mars 2023
Rédigé par 

La Commission Justice a voté ce jour un ensemble de règles afin de mieux encadrer les jeux de hasard. Ce texte déposé par le député fédéral, Stefaan Van Hecke (Groen), soutenu par Olivier Vajda (Ecolo), offre désormais une meilleure protection aux joueurs, à leurs proches et la société. Pour les Verts, la dépendance au jeu et ses conséquences peuvent être aussi destructrices que la dépendance à la drogue ou l’alcool. De son côté, le Ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a salué le travail de Stefaan Van Hecke et le vote de la proposition Ecolo-Groen en commission ce jour.

Parmi les mesures votées, notons la limite d’âge à 21 ans minimum: “Aujourd’hui, certains jeux de hasard sont accessibles à partir de 21 ans, d’autres à partir de 18 ans. Or des études démontrent que dès le plus jeune âge, les jeux d’argent peuvent entraîner des problèmes à long terme. En relevant la limite d’âge, les jeunes joueurs sont mieux protégés et la règle générale devient plus claire et cohérente”, explique Olivier Vajda.

L’interdiction d’offrir des bonus est également un grand pas en avant. “Ces actions cadeaux visent à encourager les joueurs à s’inscrire ou à continuer à jouer. Soit une réelle tentation difficile, voire impossible, à éviter pour les personnes dépendantes au jeu ou les jeunes joueurs. De nombreuses controverses où des jeunes joueurs ont été encouragés à jouer par ce biais ont amené à cette interdiction pour mieux les protéger”, ajoute le député fédéral Ecolo.

Autre mesure phare, une interdiction de principe de la publicité pour les jeux de hasard. Si le Gouvernement pourra prévoir des exceptions à cette règle, la protection des joueurs restera prioritaire. Il s’agit-là de la mise en œuvre d’une recommandation déjà formulée par le Conseil Supérieur de la Santé en 2017. Soit une des mesures les plus efficaces pour protéger la santé publique car la publicité joue un rôle important dans la banalisation des jeux de hasard.

Parmi les mesures complémentaires, notons également l’interdiction des machines à sous dites 3.3 et l’impossibilité de combiner plusieurs licences sur un même site web pour éviter que les joueurs soient confrontés à une annonce pour une autre marque de jeu, de sorte qu’ils devront décider par eux-mêmes de se rendre sur un autre site web de jeu d’argent.

“L’ensemble de ces mesures garantissent enfin une politique cohérente et homogène concernant les jeux de hasard, avec la santé et le bien-être des joueurs au centre des préoccupations. Notre priorité reste la santé des citoyens et non les profits de l’industrie du jeu. Si les jeux d’argent peuvent être amusants, ils peuvent aussi devenir un danger. Il est primordial de sensibiliser et protéger les joueurs“, concluent les députés écologistes. Une deuxième lecture suivra prochainement.

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités