Actualités

Coronavirus

Répondre aux conséquences sociales liées à la crise sanitaire

4 avril 2020
Répondre aux conséquences sociales liées à la crise sanitaire

Si la crise liée au Covid-19 est avant tout sanitaire, certaines personnes sont plus durement touchées, notamment les plus vulnérables.

Le confinement est une mesure nécessaire. Mais son impact sur la sécurité, la santé physique et mentale ne peut être négligé, en particulier pour certaines personnes : comment rester chez soi quand on n’en a pas ? Ou quand son chez-soi est un endroit dangereux par la violence conjugale ou parentale qu’on y subit ? Lorsqu’on est seul·e ou, au contraire, nombreux dans un petit espace ? Lorsqu’on éprouve des difficultés à payer ses factures ?

Autant de situations auxquelles il convient de répondre afin de ne pas ajouter une catastrophe sociale à une crise sanitaire.

Aux différents niveaux de pouvoir, les écologistes activent les leviers dont ils disposent pour prendre des mesures en vue de protéger la santé de la population dans son ensemble. Appuyés également par nos député·es fédéraux, européens et les autorités communales, nos Ministres wallons, bruxellois et communautaires Alain Maron, Bénédicte Linard, Philippe Henry, Barbara Trachte et Céline Tellier ne ménagent pas leurs efforts.

Ainsi, entre autres :

– Des moyens financiers ont été débloqués, notamment pour la mise en place d’hébergements pour les sans-abris, mais également pour les personnes migrantes.
– A Bruxelles, un service mobile d’intervention (incluant du personnel médical et actif en journée et soirée) assuré par le New Samusocial permet d’assurer le transport sécurisé vers l’hôpital ou les places d’accueil.

– L’offre d’aide alimentaire et sanitaire a été élargie.

– Dans plusieurs communes, des hôtels ont été réquisitionnés pour augmenter les capacités d’accueil, de même que des halls sportifs.

– Des moyens financiers ont été dégagés pour les banques alimentaires.

Interdiction des coupures ou des limiteurs d’eau, de gaz et d’électricité, et suspension de l’installation de compteurs à budget.

– Suspension des décisions d’expulsion de domiciles privés et publics.

– Création d’un fonds d’urgence visant les secteurs dont la viabilité est mise en danger, avec une priorité sur les acteurs les plus fragiles, notamment au niveau de la culture, de l’égalité des chances, l’enseignement, la jeunesse, le sport.

– Création d’une task force « Violence conjugale et intrafamiliale » pour répondre aux risques liés à la violence conjugale, en partenariat avec les acteurs de terrain, notamment en termes d’infrastructures d’accueil et de soutien.

En parallèle de ces diverses mesures mises en place, les écologistes restent également particulièrement attentifs à ce que la crise du Covid-19 n’accentuent pas certaines réalités déjà difficiles, notamment en ce qui concerne :

– Le personnel pénitentiaire et les détenu·es, notamment en termes de mesures sanitaires et sociales ;

– Les travailleur·ses du sexe ;

– La situation des étudiants précarisés ou des élèves, tous niveaux confondus, ne disposant pas d’un accès aisé aux technologies pour pouvoir continuer à bénéficier des cours ;

– L’accès à des soins de santé liés aux droits des femmes, notamment concernant la disponibilité des moyens de contraception, de la contraception d’urgence ou le recours à l’avortement ;

– La préservation de la santé mentale et physique des parents qui continuent de travailler en devant s’occuper de leurs enfants, via un congé exceptionnel pour les parents;

– Un gel temporaire de la dégressivité des allocations de chômage tant que dure la crise sanitaire, qui complique encore plus la recherche d’un emploi.

– L’interdiction généralisée de toute coupure d’eau-gaz-électricité à Bruxelles et en Wallonie.

– L’intégration des crèches dans les mesures d’aides forfaitaires.

– En Wallonie, le renforcement de l’aide humanitaire d’urgence  et extension du soutien aux CPAS.

– Une dotation exceptionnelle au Fonds Social de l’Eau en Wallonie.

Ces divers éléments et points d’attention sont régulièrement mis à jour dans notre rubrique Actualités.

Des numéros d’urgence ont été mis en place:

SOS Parents: 0471 41 43 33

SOS Enfants: 103

Violences conjugales et intra-familiales: 0800 30 030

Pour rappel: police 101

 

Concernant la crise directement liée au Covid-19, trouvez plus d’informations sur les décisions prises ou en cours :

Le site national dédié au Covid-19: https://www.info-coronavirus.be/fr/

Pour la Région de Bruxelles-Capitale : https://coronavirus.brussels/

Pour la Wallonie : https://www.wallonie.be/fr/actualites/coronavirus-covid-19-ce-quil-faut-savoir

 

 

 

 

 

 

Ecrit par :