Bienvenue ici et merci d'être là. On aimerait pouvoir améliorer ce site justement, avez-vous un instant pour nous y aider ?

Actualités

Presse

Les partis de la majorité au sein du Parlement bruxellois demandent l’ouverture du Parc royal de Laeken

23 février 2021
Les partis de la majorité au sein du Parlement bruxellois demandent l’ouverture du Parc royal de Laeken

L’ensemble des partis de la majorité au Parlement bruxellois ont déposé ce jour une proposition de résolution pour l’ouverture partielle du Parc royal de Laeken au public. Une demande qui existe depuis longtemps au sein de la population bruxelloise.

Le Parc royal a une superficie de 186 ha, soit l’équivalent de plus de 250 terrains de football. Un espace vert qui n’est pas accessible au public, en dehors de la visite des serres royales et d’une partie des jardins, au printemps. Le Parlement demande donc au Gouvernement bruxellois de soumettre à la Donation royale la demande d’ouvrir une partie du parc au public, comme cela a déjà été le cas pour le parc Duden et les Jardins du fleuriste.

Si la Région bruxelloise est globalement bien pourvue en espaces verts, ceux-ci sont inégalement répartis sur le territoire et tous ne sont pas accessibles au public. Et, dans les quartiers densément peuplés autour du Canal, la demande en espaces verts est très forte. De par sa situation centrale, l’ouverture partielle du parc de Laeken permettrait donc de répondre à ce besoin d’espaces verts. Une réelle plus-value pour les habitants et les touristes à Bruxelles qui devra être mise en place dans le respect de la vie privée de la famille royale et en garantissant la protection de la flore et de la faune présentes dans le parc.

Dans le passé, la proposition d’ouverture de ce parc au public a été mise sur la table à plusieurs reprises, tant par les partis d’opposition que par les partis majoritaires de l’époque, malheureusement sans succès. Aujourd’hui, pour la première fois, une large majorité de partis soumettent conjointement une résolution pour pousser à l’ouverture partielle. On s’attend à ce que l’initiative bénéficie également d’un large soutien au sein de l’opposition.

“Il y a un réel manque d’espaces verts dans les quartiers denses proches du canal. Rendre ce parc public améliorerait grandement la qualité de vie des habitants de Laeken. Nous voulons offrir aux Bruxelloises et Bruxellois l’accès à ce poumon vert, dans le respect de la biodiversité du site”, explique Ingrid Parmentier, députée bruxelloise Ecolo.

Véronique Jamoulle, députée socialiste, se félicite de cette demande afin de “répondre au besoin d’espaces verts des habitant·e·s de notre région, en particulier celles et ceux des quartiers densément peuplés qui en ont le plus besoin…”.

Enfin, pour Marie Nagy du groupe Défi, cette ouverture doit se faire “dans le respect de la vie privée de la famille royale et de l’institution elle-même. Le Domaine de Laeken, qui recèle une telle richesse en termes de patrimoine et de biodiversité, doit être ouvert aux citoyens bruxellois et aux touristes qui pourront le visiter avec le même plaisir et le même respect que lors des jours d’ouverture des Serres royales”.