Actualités

Presse

Le Parlement bruxellois vote à l’unanimité le renforcement du droit de pétition

3 juillet 2020
Le Parlement bruxellois vote à l’unanimité le renforcement du droit de pétition

Ce vendredi après-midi, lors de la séance plénière, le Parlement bruxellois a approuvé à l’unanimité la proposition d’ordonnance déposée par la majorité bruxelloise visant à renforcer le droit de pétition.

« Cette réforme du droit de pétition permet un canal plus direct entre les gouvernants et les gouvernés. Il est un outil de mise en débat, de reddition de comptes et de contrôle du gouvernement », commente John Pitseys, chef de groupe Ecolo au Parlement bruxellois. « Il est aussi une réponse parmi d’autres à la défiance croissante des représentés envers les représentants. Nous nous réjouissons donc d’avoir pu trouver un accord avec nos partenaires de majorité et d’avoir pu trouver un large consensus au sein de ce Parlement pour améliorer le système de pétition et donc la participation citoyenne, l’une des clés de voûte de notre engagement politique. »

Grâce à cette ordonnance, les citoyen·ne·s désirant porter une pétition à l’attention du Parlement bruxellois n’auront plus besoin de 5000 mais de 1000 signatures, comme c’est le cas actuellement en Wallonie.

« Cette discussion s’inscrit dans les travaux que nous avons menés sur l’amélioration du fonctionnement du parlement, qui ont notamment mené à mettre en place des commissions délibératives mettant en débat des élus et des citoyen·ne·s tiré·e·s au sort. Cette ordonnance n’est pas un aboutissement en soi, mais un pas dans la bonne direction. La sixième réforme de l’Etat va nous permettre de réfléchir aux contours de ce que pourrait être une consultation populaire en Région bruxelloise, ce que certains parlementaires appellent de leurs vœux. Cette discussion sera enrichie par la volonté de la majorité de réfléchir aux initiatives législatives citoyennes », conclut John Pitseys.