Actualités

À la une

Garantir une présence équilibrée de femmes et d’hommes au sein du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

7 octobre 2020
Garantir une présence équilibrée de femmes et d’hommes au sein du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le groupe Ecolo et ses partenaires socialistes et libéraux de la majorité au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles déposent, ce mercredi 7 octobre, une proposition de décret spécial visant à garantir une présence équilibrée de femmes et d’hommes au sein du Gouvernement de la Communauté française en imposant la présence d’au moins un tiers de femmes et un tiers d’hommes en son sein.

La présente proposition entend modifier le cadre existant, afin d’imposer la présence d’au moins un tiers de femmes et d’hommes au sein du Gouvernement de la Communauté française. « La Déclaration de Politique Communautaire prévoit en effet d’approfondir la parité dans les instances . Il est donc temps de franchir une étape supplémentaire », explique Hélène Ryckmans, députée Ecolo et autrice du texte. « Une représentation plus équilibrée dans les Gouvernements, comme d’ailleurs dans toutes les instances, est un objectif que nous devons non pas seulement viser mais atteindre ».

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles rencontre déjà cet objectif en matière d’équilibre entre femmes et hommes depuis plusieurs années et il faut s’en réjouir. Il s’agit ici de garantir que tel restera le cas en tout temps. La présente proposition entend donc modifier le cadre normatif existant, « un texte décrétal nous a donc semblé nécessaire pour le garantir de manière certaine, à l’instar du texte adopté à notre initiative par le Parlement de Wallonie en 2019. C’est pourquoi nous avons décidé de déposer ce texte avec nos partenaires de la majorité », souligne Stéphane Hazée.

Pour rappel, une proposition de décret spécial avait également été déposée au Parlement de la Communauté Française lors de la précédente législature, en parallèle à la proposition déposée au Parlement de Wallonie, mais le temps a manqué pour voir aboutir le dossier avant les élections.