Actualités

Coronavirus

Ecolo salue la possibilité offerte à chaque étudiant·e de se réinscrire malgré la crise

9 juillet 2020
Ecolo salue la possibilité offerte à chaque étudiant·e de se réinscrire malgré la crise

Ce jeudi matin, en Commission de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles une majorité de députés s’est prononcée en faveur de la proposition de décret visant à garantir la finançabilité de l’ensemble des étudiant·e·s pour l’année académique 2020-2021. Ce texte traduit la volonté du groupe Ecolo et de l’ensemble de la majorité arc-en-ciel de tout mettre en œuvre pour qu’aucun·e étudiant·e ne soit pénalisé·e dans sa capacité à se réinscrire par la pandémie de Covid-19 qui a fortement perturbé le déroulement du dernier trimestre de cette année académique.

« Les écologistes se battent, depuis le début de la crise sanitaire, pour éviter que celle-ci n’aggrave une fracture sociale préexistante », rappelle Rodrigue Demeuse député Ecolo et coauteur de la proposition de décret. « Ce texte œuvre en ce sens puisqu’il supprime l’impact des difficultés rencontrées par les étudiant·e·s ces derniers mois sur leur finançabilité, et donc sur la possibilité de se réinscrire pour l’année académique à venir. C’est un signal fort qui montre qu’on n’abandonne aucun·e étudiant·e. Car même si les premiers chiffres de réussite annoncés peuvent sembler rassurants, ils ne doivent pas cacher la situation des étudiant·e·s, souvent les plus précarisé·e·s, qui n’auraient pas raté ou baissé les bras sans la crise ».

Le député Ecolo Manu Disabato, lui aussi coauteur de la proposition de décret, salue la concrétisation d’un engagement fort pris envers les étudiant·e·s : « Il était essentiel pour nous de créer les conditions permettant à chaque étudiant·e de se réinscrire dans un établissement d’enseignement supérieur l’an prochain. C’est une question de justice sociale et d’égalité des chances. Grâce à ce texte, et à son approbation par une majorité de députés, les étudiant·e·s seront mieux protégé·e·s, quelles que soient les difficultés rencontrées à cause de la crise ».

Les écologistes précisent que la proposition de décret intègre également des situations particulières. « Comme nous voulons que le décret s’applique très largement, ces situations particulières font l’objet de dispositions particulières afin de garantir la réinscription des étudiant·e·s l’an prochain », concluent les députés écologistes.

Après avoir été approuvée en Commission de l’Enseignement supérieur, la proposition de décret sera votée la semaine prochaine en séance plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.