Actualités

À la une

Des parlementaires écologistes et socialistes siégeant au Conseil de l’Europe appellent à la mobilisation contre la répression en Égypte

2 juillet 2021
Des parlementaires écologistes et socialistes siégeant au Conseil de l’Europe appellent à la mobilisation contre la répression en Égypte

À l’initiative de Simon Moutquin, député fédéral Ecolo, une déclaration signée par une vingtaine de parlementaires issus de treize pays différents, dont Fourat Ben Chikha (Groen) et Christophe Lacroix (PS), appelle à condamner fermement la répression des opposantes et opposants en Égypte.

Depuis plusieurs mois, la répression en Égypte prend des proportions de plus en plus inquiétantes. Plus de 60.000 défenseuses et défenseurs des droits humains, journalistes, activistes LGBTQIA+,… croupissent actuellement dans des geôles égyptiennes pour des raisons politiques. Cela représente plus de la moitié de la totalité des prisonniers dans ce pays.

“Il est urgent que les États européens prennent la mesure de la violence de la répression en cours en Égypte et des nombreuses violations des droits humains auxquelles se livre quotidiennement le régime. Nous ne pouvons pas agir comme si de rien n’était et regarder ailleurs au moment de conclure des accords diplomatiques ou commerciaux avec cet état dictatorial”, a déclaré Simon Moutquin. Selon le député fédéral écologiste, il s’agit du premier texte du Conseil de l’Europe condamnant aussi clairement et aussi fermement les actions du gouvernement égyptien.

“Cette déclaration est également un appel à l’action adressé aux élus de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe afin de mettre une pression maximale sur l’Égypte depuis leurs parlements nationaux”, a poursuivi Simon Moutquin.

La déclaration demande notamment aux États membres du Conseil de l’Europe d’agir pour la libération inconditionnelle et immédiate de tous les prisonniers et prisonnières politiques détenus en Égypte et d’envisager, si nécessaire, l’imposition de sanctions à l’encontre de responsables égyptiens. Dans le courant du deuxième semestre de cette année, une résolution Ecolo-Groen sera débattue au parlement fédéral belge pour inciter la Belgique à adopter une position de fermeté à l’égard du régime d’Al Sissi et rappeler la primauté du respect des droits humains dans nos relations avec Le Caire.