Toutes les actualités

Conflit israélo-palestinien: La majorité arc-en-ciel propose une résolution forte et réaliste au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Publié le 2 juin 2021

Le groupe Ecolo et ses partenaires de la majorité (PS-MR) ont déposé ce mercredi, en séance plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une résolution relative au conflit israélo-palestinien et ses développements récents.
La Fédération Wallonie-Bruxelles ne peut rester silencieuse face à cette situation dramatique. D’une part, en vertu de sa coopération avec l’Autorité palestinienne et Israël mais également car elle s’est engagée à travers sa note de politique internationale à tout mettre en œuvre pour défendre les droits fondamentaux.

Ce texte demande notamment au Gouvernement de la Fédération de condamner toute forme de violence et toute atteinte au droit international humanitaire et aux droits humains aussi bien en Israël que dans les territoires palestiniens.

Pour Ecolo, il est important que la Fédération Wallonie-Bruxelles encourage le fédéral à veiller à l’application de l’accord de gouvernement du 30 septembre 2020. Celui-ci prévoit de travailler notamment au niveau multilatéral et de l’UE ou, le cas échéant avec un groupe significatif d’États partageant les mêmes vues, sur une liste de contre-mesures efficaces et proportionnées en cas d’annexion du territoire palestinien par Israël et sur une possible reconnaissance en temps utile de l’État palestinien.

Pour Hélène Ryckmans, députée Ecolo, “Cette reconnaissance pourrait être considérée comme la contribution de la Belgique à la solution fondée sur la coexistence de deux États démocratiques et indépendants ayant le droit de vivre en paix et en sécurité avec des frontières mutuellement reconnues, acceptées et respectées.”

Pour terminer, cette résolution appelle également à la fin immédiate des atteintes constatées à la liberté de la presse. “Ecolo a tenu à ce que soit présenté un texte s’inscrivant clairement dans la volonté du fédéral de mettre en place la politique de différenciation envers les colonies israéliennes et dénonçant toute atteinte aux droits internationaux”, conclut Matteo Segers, dépuré et chef de groupe Ecolo.

Restez informé·e·s

Inscrivez-vous à la lettre d'info !

Vos questions les plus fréquentes

Consultez la FAQ des idées
Portrait d'une femme portant un masque de protection

Plus d'actualités