Bienvenue ici et merci d'être là. On aimerait pouvoir améliorer ce site justement, avez-vous un instant pour nous y aider ?

Actualités

À la une

Assistance à des personnes migrantes : la solidarité n’est pas un crime, c’est une chance

24 mars 2021
Assistance à des personnes migrantes : la solidarité n’est pas un crime, c’est une chance

Cette semaine, se tient le procès en seconde instance de citoyens solidaires accusés d’avoir prêté assistance à des personnes migrantes. À cette occasion, Ecolo souhaite rappeler son soutien inébranlable à la solidarité et l’entraide assurée par les citoyens depuis 2015.

Le député fédéral Ecolo, Simon Moutquin, explique: “Depuis des années, la solidarité des citoyens comble en réalité un vide politique autour de la question des migrants en transit dans notre pays. À cette logique essentiellement sécuritaire et pénale, les citoyens ont répondu par des actions humanitaires et solidaires. Pourtant, c’est l’État qui aurait dû s’assurer de pouvoir orienter et informer les migrants en transit. Les personnes solidaires ne doivent pas être stigmatisées ou criminalisées mais au contraire remerciées pour leur engagement et leur humanité”.

À ce titre, Ecolo réaffirme son soutien et sa gratitude envers les centaines de personnes qui hébergent, fournissent de la nourriture et réconfortent, ici, ces femmes et ces hommes d’ailleurs. “Ces personnes solidaires ont pallié durant des années à une politique de l’autruche au niveau fédéral. Elles donnent de leur temps, de leur énergie, de leur espace pour garantir une aide humanitaire essentielle, qui ne peut être sanctionnée”, ajoute le député fédéral.

L’accord de Gouvernement prévoit qu’un travail de fond sera mené sur le trafic et la traite des êtres humains. Les écologistes vont encourager le Gouvernement et le Parlement à travailler sur les causes de ce fléau sans criminaliser ni les migrants eux-mêmes, ni les citoyens solidaires qui apportent leur aide pour des raisons humanitaires.