Sarah Schlitz

J’ai toujours été du genre à ruer dans les brancards, et ça n’a pas changé.

Sarah Schlitz

Députée Fédérale

Dans l’hémicycle de la chambre, on remarque rapidement Sarah Schlitz : jeune femme en baskets avec une énergie qui réveille les plus endormis et un accent qui en dit long sur sa terre natale. Sarah est une liégeoise révoltée par les injustices. Elle est connue, et reconnue, pour ses engagements de terrain au sein de la société civile à travers toute la Wallonie. Devenue députée fédérale en octobre 2018, elle n’a pas renoncé à sa personnalité de combats.

Militante cycliste et féministe, elle explique que la source de son engagement se trouve avant tout dans les inégalités sociales desquelles découlent tous les problèmes. Pour Sarah, il est absurde de ne pas lier la crise environnementale aux crises sociales que nous traversons :  
« Si tu décides, dans les écoles, de faire manger des produits transformés, importés et sous plastique : tu poses un choix politique. Et il fragilise autant la santé des enfants, que l’impact carbone qu’ont nos comportements ou que le marché de l’emploi en Belgique. ». Avec Sarah, pas de place pour les pinaillages.

 
La tête au Parlement mais les pieds toujours bien ancrés dans l’engagement militant, Sarah revendique sa nouvelle fonction de porte-voix : « J’ai toujours été du genre à ruer dans les brancards, et ça n’a pas changé. Maintenant, l’associatif a une personne ressource pour les aider à entrer dans les institutions. ».