Actualités

À la une

Missions économiques bruxelloises : des critères clairs pour une politique économique juste

19 janvier 2021
Missions économiques bruxelloises : des critères clairs pour une politique économique juste

Les groupes Ecolo et Groen au Parlement bruxellois se réjouissent de la décision de la Commission des Finances intervenue ce lundi visant à ouvrir un débat parlementaire sur la définition de critères clairs relatifs à l’organisation des missions économiques bruxelloises.

Depuis plusieurs années les parlementaires de Groen et d’Ecolo demandent qu’un tel débat puisse avoir lieu. En effet, le Parlement se prononce régulièrement, suivant l’actualité, sur l’organisation de certaines missions économiques dans des pays étrangers. “Mais on ne peut pas se contenter d’un texte de résolution tous les six mois. Notre action politique a pour objectif d’améliorer ce qui se fait actuellement, nous nous devons de proposer des solutions. Tenir un tel débat, avec une présentation des projets en amont, est une opportunité pour la Région de Bruxelles-Capitale de se positionner sur la scène économique internationale avec clarté et cohérence”, explique Marie Lecocq, députée bruxelloise Ecolo et vice-présidente de la Commission des Finances.

Cette discussion globale doit intégrer différentes visions et donner la parole aux acteurs qui travaillent tant dans le champ économique que sur les questions de droits humains. “Nous plaiderons pour que la Commission invite des représentant·e·s de différentes organisations. Ainsi, en plus de HUB Bruxelles, chargé de la politique économique bruxelloise, et des acteurs de l’économie internationale, il faudra également interroger les ONG et associations attentives au droit international et au respect des droits humains. Elles ont une expertise qu’il faut écouter pour rédiger des critères équilibrés qui respectent nos valeurs”, poursuit Marie Lecocq. “De même, il sera important d’ouvrir la discussion avec les autres niveaux de pouvoir parce que la plupart des missions économiques sont organisées conjointement, notamment les missions économiques princières”.

La définition d’un cadre commun pour l’ensemble des missions économiques bruxelloises figure dans l’accord de Gouvernement régional, ceci témoignant de l’engagement de Pascal Smet, Secrétaire d’État en charge sur ces questions.

“Notre combat n’est pas à géométrie variable, le développement d’une économie juste, créatrice d’emplois et de sens ne peut se faire qu’en respectant les droits de toutes et tous. Nous voulons de la cohérence et nous nous réjouissons de ces futurs échanges avec les acteurs économiques et la société civile au Parlement bruxellois“, concluent ensemble Juan Benjumea Moreno, député bruxellois Groen, et Marie Lecocq.