Bienvenue ici et merci d'être là. On aimerait pouvoir améliorer ce site justement, avez-vous un instant pour nous y aider ?

Actualités

À la une

Farida Tahar, nouvelle cheffe de groupe Ecolo au Parlement francophone bruxellois

2 avril 2021
Farida Tahar, nouvelle cheffe de groupe Ecolo au Parlement francophone bruxellois

Députée bruxelloise depuis 2019, Farida Tahar devient cheffe de groupe Ecolo au Parlement francophone bruxellois, en remplacement de Barbara de Radiguès.

« Honorée du large soutien exprimé par mon groupe politique, je mesure les responsabilités et les implications qu’incombent cette fonction. Passionnée par les matières personnalisables et culturelles, je souhaite résolument porter la voix du groupe Ecolo au sein de l’assemblée de la commission communautaire française (COCOF) », commente Farida Tahar.

Entité fédérée à part entière, la COCOF est compétente pour réglementer une série de matières liées au quotidien des Bruxellois·e·s francophones, telles que les affaires sociales, la santé, l’aide aux personnes en situation de handicap, l’enseignement, la formation professionnelle, la culture, les infrastructures sportives, …

Issue du milieu associatif, Farida Tahar a géré pendant une dizaine d’années, un service d’Actions sociales reconnu dans le cadre du décret « Cohésion sociale » de la COCOF: « Assurément, mon expérience professionnelle antérieure à mon mandat de députée est une valeur ajoutée que je souhaite mettre au profit de mon groupe », précise Farida Tahar.

Investie avec ses collègues dans plusieurs commissions du Parlement francophone bruxellois depuis le début de la législature, elle a notamment pris part aux travaux sur le non-recours aux droits sociaux et, récemment, sur les recommandations relatives à la prise en charge des personnes autistes.

« Investie sur ces matières en COCOF, j’ai pu me rendre compte de la complexité institutionnelle et de la dimension transversale des sujets qui y sont traités. Il faut tendre vers un décloisonnement et une articulation de ces matières avec celles de la Région bruxelloise d’une part et de la Fédération Wallonie Bruxelles d’autre part », conclut Farida Tahar.