Actualités

À la une

Être candidat aux élections pour le Parlement européen dès l’âge de 18 ans

4 juin 2021
Être candidat aux élections pour le Parlement européen dès l’âge de 18 ans

Cette semaine, les partis de la Vivaldi ont soumis conjointement une proposition de loi visant à abaisser à 18 ans (et non 21 ans comme c’est le cas actuellement) l’âge requis pour être candidat aux élections européennes. L’objectif? Contribuer à une implication toujours plus importante des jeunes dans la politique européenne.

À tous les autres niveaux de pouvoir, l’âge minimum pour se présenter aux élections en Belgique est actuellement de 18 ans. C’est le cas pour les élections au Parlement fédéral, mais aussi pour les élections régionales et locales. Seule exception : pour les élections au Parlement européen, les candidats doivent être âgés de 21 ans. Via leur proposition de loi, les députés Guillaume Defossé (Ecolo), Khalil Aouasti (PS), Philippe Pivin (MR), Kristof Calvo (Groen), Melissa Depraetere (Vooruit), Nawal Farih (CD&V), Patrick Dewael et Egbert Lachaert (OpenVLD) veulent désormais assurer l’uniformité des conditions d’éligibilité.

Pour Guillaume Defossé, il s’agit-là d’une étape logique : “Appliquer une limite d’âge plus élevée pour les élections au Parlement européen n’a pas de sens alors que les décisions qui y sont prises ont un impact majeur pour l’avenir des jeunes. Ouvrir les listes européennes et permettre aux jeunes d’être acteurs de cet avenir est très important. Simultanément, nous allons aussi abaisser l’âge du droit de vote, comme le prévoit l’accord Vivaldi. Cela permettra de rajeunir considérablement les élections européennes.”

Khalil Aouasti, député fédéral PS, ajoute : « Il est aujourd’hui incompréhensible que l’âge minimum pour se présenter aux élections européennes soit de 21 ans alors qu’il est de 18 ans pour les autres élections. Nous sommes parmi les derniers en Europe à ne pas avoir adopté cet âge de 18 ans, or je juge capital que nos jeunes puissent faire entendre leurs voix au niveau de l’Europe pour trouver et porter des solutions aux grands défis démocratiques et sociaux de demain ».

Pour le député fédéral MR, Philippe Pivin, co-signataire, cet alignement de l’âge requis s’inscrit dans la volonté de rapprocher la politique du citoyen : “Ouvrir la candidature dès 18 ans permettra l’arrivée de nouvelles figures motivées et désireuses de se saisir des enjeux européens. Les politiques décidées à l’échelon européen impactent toute la société, il est donc essentiel de pouvoir y impliquer une représentation citoyenne la plus large possible.”