Actualités

À la une

Congé de paternité : Ecolo-Groen réclame son allongement

5 février 2020
Congé de paternité : Ecolo-Groen réclame son allongement

Ce mercredi 5 février, des auditions ont lieu toute la journée à la Chambre afin d’évaluer la proposition de loi déposée le 5 novembre dernier par le groupe Ecolo-Groen visant à prolonger le congé de paternité, et de co-parentalité, pour les salariés, qui passerait ainsi de 10 à 25 jours.

Une étude de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes réalisée en 2010 indique que 10,8 % des nouveaux pères ont eu des difficultés pour prendre ou demander leur congé. D’après cette étude, en cause dans 43,8 % des cas, l’attitude de l’employeur, menaçant par exemple de licenciement.

C’est la raison pour laquelle le texte déposé par les écologistes Gilles Vanden Burre (Ecolo) et Evita Willaert (Groen) rend également ce congé automatique afin de libérer les pères d’éventuelles pressions de la part de leurs employeurs et de leur éviter de devoir négocier un tel congé.

« Le congé de paternité nous semble particulièrement important car il permet au nouveau papa ou co-parent de vivre les premiers instants de vie de son nouveau-né. Ce sont des moments uniques dont nous voulons que chacun puisse profiter. Cela permet également de soulager les mères afin qu’elles ne se retrouvent pas seules à s’occuper du bébé, ce qui, on le sait, est une tâche particulièrement lourde. Cette mesure a donc pour ambition fondamentale d’améliorer l’égalité entre les femmes et les hommes, à la maison comme au travail. La Ministre De Block, en réponse à nos questions, a indiqué qu’en 2018, les nouveaux pères avaient pris la quasi totalité des 10 jours. Notre société et les mentalités évoluent, le monde du travail également. C’est dans cette optique que l’allongement du congé de paternité et son caractère automatique prennent tout leur sens », conclut Gilles Vanden Burre, député fédéral Ecolo.