Actualités

À la une

Commission délibérative: une première étape concluante avec des recommandations pour l’avenir

5 juin 2021
Commission délibérative: une première étape concluante avec des recommandations pour l’avenir

Ce samedi marque la clôture de la première commission délibérative au Parlement bruxellois. Une expérience démocratique inédite, réunissant des citoyens tirés au sort et des parlementaires élus autour d’un sujet à la fois ambitieux et technique : les critères de déploiement de la 5G à Bruxelles. Pour Ecolo, ces échanges riches ont permis d’aboutir à une liste de recommandations importantes pour l’avenir de Bruxelles.

Rapide retour en arrière. Le 29 avril dernier, se lançait la commission délibérative relative aux critères de déploiement de la 5G au Parlement bruxellois. Une expérience inédite où parlementaires et citoyens allaient se rencontrer dans un hémicycle parlementaire pour débattre d’un sujet d’actualité. Plus d’un mois plus tard, la commission liste aujourd’hui 47 recommandations portant sur des sujets variés qui concernent l’encadrement du déploiement de la 5G.

“Ces recommandations touchent les différents aspects du dossier : santé, environnement, économie et emploi et aspects technologiques. La plupart des recommandations concernent le cadre régional du déploiement de la 5G. Celles qui touchent également aux compétences d’autres niveaux de pouvoir seront transmises aux autorités compétentes”, explique Tristan Roberti, député bruxellois Ecolo et président de cette première commission délibérative.

Car il appartient maintenant aux autorités de se saisir de ces recommandations établies par les parlementaires et les citoyens. Le règlement des commissions délibératives prévoit, en effet, une procédure de suivi de la mise en oeuvre de ces recommandations. Et les citoyens participants seront informés du suivi qui sera réservé à ce dossier.

“Les discussions ont permis d’entendre des points de vue très divers, chacun étant inévitablement amené à faire un pas vers l’autre. En tant qu’écologistes, nous nous réjouissons de voir que la commission délibérative a voulu baliser soigneusement le déploiement de la 5G. De limiter l’incidence de la 5G sur la santé et l’environnement. Mais aussi d’assurer information et transparence à l’égard des citoyens quant aux différents impacts“, ajoute Tristan Roberti.

Pour les parlementaires Ecolo bruxellois, il faudra également être attentifs à la question du déploiement du réseau de fibre optique pour limiter notre dépendance à la technologie sans fil, de compatibilité de la technologie avec les objectifs climatiques et à la réduction des inégalités numériques.