10 réformes basculantes pour la Wallonie

La transition écologique et solidaire pour tourner la Wallonie vers demain

Au fil de leur histoire, les Wallon·ne·s ont fait le choix engagé de l’ouverture et de la solidarité. Et ce double héritage constitue probablement notre meilleur atout pour relever collectivement les défis de ce XXIe siècle : l’urgence climatique et l’urgence sociale.
Les écologistes ont identifié 10 réformes basculantes qui offrent un nouvel horizon à la Wallonie, en misant à la fois sur la capacité des Wallon·ne·s à relever les défis et sur leur capacité à créer, ensemble, un environnement favorable à la transition. Parce que nous pouvons et nous voulons créer une nouvelle Wallonie : une Wallonie verte, innovante, juste et solidaire.

Projetons-nous dans cette Wallonie
telle qu’elle pourrait être dans 10 ans

 

Une Wallonie verte et innovante

Le climat figure en haut des priorités. Pour arriver à une réduction de 95% de ses émissions dʼici 2050, la Wallonie investit massivement dans les transports en commun. Les voies publiques sont mieux partagées, au bénéfice d’une mobilité plus douce.
Les ménages sont largement encouragés et soutenus pour améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. La Wallonie progresse vers l’autonomie de sa production d’énergie renouvelable, en s’appuyant notamment sur les communes, les coopératives citoyennes et les entreprises locales.

L’urgence de la sauvegarde de la biodiversité est reconnue comme fondamentale. Les ressources naturelles de Wallonie sont considérées comme un atout. La préservation de l’environnement permettra à toutes et tous de vivre en meilleure santé et renforce par ailleurs l’attractivité de la région, notamment sur les plans touristique et alimentaire. Notre modèle agricole et nos systèmes alimentaires se transforment. La Région accompagne et soutient les agriculteurs dans la transition vers l’agro-écologie. Les circuits entre le champ et l’assiette sont drastiquement raccourcis.

L’innovation, portée par l’économie circulaire, dynamise les secteurs industriels, les entreprises, les PME, les start up. Elle mobilise les acteurs publics, privés, le monde de la recherche, de l’enseignement et de la formation autour de la vision d’une économie bas carbone. La Wallonie se dote d’une vision environnementale ambitieuse, et réussit par là le pari d’une économie plurielle. Les entreprises et les indépendants peuvent compter sur une administration dynamique, des outils législatifs souples et des procédures simples.

Une Wallonie juste et solidaire

La Wallonie s’est attaquée aux racines de l’exclusion, à commencer par le logement et le coût de l’énergie. Beaucoup plus de logements sont accessibles financièrement. Ils sont de qualité et économes en énergie.

L’inégalité scolaire disparaît. Notre enseignement est chaque jour plus innovant et collaboratif. Il permet à tous les élèves de s’épanouir et d’évoluer en compétences, en savoir-être et en savoir-faire. L’offre de formation est renforcée et les stages sont davantage encouragés. L’égalité entre les femmes et les hommes est devenue une réalité, au travail comme à la maison et en rue. La Wallonie aide tous ceux qui aident les autres : enseignants, aides soignants, associations, … et cultive la cohésion sociale dans les quartiers et dans les villages.

En Wallonie, transition écologique et solidaire ne font plus quʼune

La modernisation de notre région a été rendue possible par un assainissement en profondeur des pratiques politiques et une saine gouvernance des institutions fondée sur l’impartialité,
la transparence, la participation. L’organisation de panels citoyens et de consultations populaires, la concertation, le décumul et la priorité au bien commun sont devenus naturels et ont restauré la confiance dans les institutions et dans l’avenir.

Cette modernisation profite d’abord à celles et ceux qui ont trop longtemps été les premières victimes des inégalités, des pollutions et du dérèglement climatique. Elle redonne aux Wallonnes et Wallons la fierté de vivre dans une Région regardée par les autres Européens, comme à la pointe de l’innovation et de la transition écologique et solidaire.

Ecolo veut mobiliser la Wallonie autour d’un projet collectif : la transition écologique et solidaire, l’accélération de son redressement et le retour de la confiance en elle-même.

 

1. Garantir que toutes les décisions politiques cadrent avec les objectifs Climat

> Intégrer la préoccupation des générations futures au cœur de la décision publique par la mise en place d’une inspection « Climat et développement durable », afin d’assurer le respect par le Gouvernement notamment des objectifs contraignants en ligne avec la réduction de 55% des GES d’ici 2030, la limitation de la hausse de la température à 1.5C° et la protection de la biodiversité.

> Elargir le dispositif à l’analyse préalable de l’impact sur la santé publique des décisions structurantes des Gouvernements.

2. Créer des emploi verts en visant 100 % d’isolation et 100 % d’énergies renouvelables

Développer une Alliance Emploi Environnement «Isolation» et une Alliance Emploi Environnement « Energies renouvelables » installant les citoyens, les entreprises, les associations et les pouvoirs publics en partenaires privilégiés pour généraliser l’isolation des maisons, appartements et bâtiments, diminuer la facture et accélérer le développement des énergies renouvelables, tout en créant des emplois verts.

3. Investir massivement dans la mobilité partagée et douce

Interdire la construction de toute nouvelle infrastructure routière d’envergure et investir massivement dans les transports en commun, partagés et doux, afin de rendre possibles au quotidien les alternatives à la voiture individuelle, par le développement de l’offre TEC (trajets, horaires, lignes express, gratuité ciblée, …), des véhicules partagés et de l’infrastructure (sites propres et bandes bus, plan vélos avec pistes cyclables, autoroutes à vélo, …). Il s’agit à la fois de lutter contre le dérèglement climatique et de combattre la pollution de l’air afin de préserver la santé.

 

4. Produire des logements à loyer modéré

Programmer la production de logements à loyer modéré, accessibles autrement qu’en voiture, pour atteindre 10 % à l’échelle de la Wallonie et déployer en ce sens une série de leviers (logement public, agences immobilières sociales, résidences-services sociales, charges d’urbanisme, meilleure utilisation des espaces disponibles, logements intergénérationnels et logements adaptés pour les seniors, habitat léger, …). L’accès à un logement décent, bien isolé et sain est essentiel pour la lutte contre la pauvreté et pour la santé.

5. Passer à l’alimentation durable, au bio et à l’agroécologie

Lancer une Alliance Emploi – Environnement « Alimentation » qui accélère la transition vers une alimentation durable et l’agro-écologie, qui soutient les producteurs locaux et favorise la santé des Wallon.ne.s et le respect de la nature, tout en développant l’emploi local.

Un des leviers principaux sera la fourniture, dans l’ensemble des marchés publics en matière d’alimentation (en particulier dans les crèches, écoles, hôpitaux et maisons de repos) de repas issus de circuits courts et bio (au moins 50% provenant de l’agriculture bio ou en transition vers le bio en 2022, et 100% à l’horizon 2030). Le développement de ceintures alimentaires de qualité et de proximité autour de chaque grande ville ira dans le même sens.

6. Préserver et développer la nature pour restaurer la biodiversité

Mettre en oeuvre une stratégie “Biodiversité 360°” en créant notamment 1000 ha/an de réserves naturelles, en plantant 200 km² de forêts en agroforesterie, en intégrant les 90.000 ha des zones candidates Natura 2000 dans le Réseau écologique wallon, en restaurant plus de 20 % de sites Natura 2000 d’ici 2025 et en déployant la nature et les espaces verts en ville. En parallèle, arrêter l’étalement urbain et programmer la sortie des pesticides.

7. Former davantage les Wallon.ne.s aux métiers d’avenir

Soutenir la création d’emplois en investissant fortement dans la formation : renforcement de l’offre, places de stage, incitants, nouveaux métiers, revalorisation de l’enseignement qualifiant, accompagnement des jeunes par des travailleurs expérimentés via des emplois tandem.

8. Rendre l’économie wallonne circulaire

Rendre l’ensemble de notre économie circulaire par la multiplication de leviers de transition écologique : processus de production bas carbone, zéro déchet, économie de la fonctionnalité, circuits courts, clauses dans les marchés publics, économie de la réparation, assainissement des friches industrielles, réduction planifiée de l’usage des plastiques.

9. Assainir les pratiques politiques

Restaurer la confiance et l’impartialité de l’autorité publique en dépolitisant les recrutements et les fonctions de direction dans la fonction publique et les structures publiques assimilées, en relançant l’Ecole d’administration et les mandats de législature, en installant et en renforçant la Commission de déontologie et éthique et en généralisant le décumul intégral.

10. Donner plus de pouvoir aux citoyens

Impulser une dynamique large de participation, en créant un droit d’initiative législative citoyen, en facilitant les consultations populaires régionales et locales, en mettant sur pied des commissions mixtes avec des citoyens tirés au sort au Parlement de Wallonie, en relançant la concertation sociale, en garantissant une réelle proportionnalité du scrutin.