Actualités

Opinion

SNCB : un service de troisième classe encore plus cher

18 février 2016
SNCB : un service de troisième classe encore plus cher

Ecolo-Groen a développé un contrat de gestion alternatif, qui s’oriente vers davantage de services et prouve que des alternatives sont réalisables.

→ Consulter le contrat de service alternatif Ecolo-Groen –

Pour Marcel Cheron, il est incompréhensible que Jacqueline Galant autorise une augmentation des prix, tandis que la qualité des services offerts est en net recul. “Jo Cornu a carte blanche. Les trains ne doivent être garantis qu’entre 7h et 21h. C’est mauvais pour les travailleurs qui débutent tôt ou ceux qui se rendent à des événements culturels sans voiture. Des gares et points d’arrêts sont supprimés, et des guichets sont fermés. Et en échange…le voyageur reçoit une facture plus élevée. Cette politique n’encourage pas les citoyens à opter pour une autre mobilité plus durable. Et pendant ce temps, les routes belges continuent d’être les plus congestionnées du monde”, ajoute Marcel Cheron.

Le contrat de services alternatif élaboré par Ecolo-Groen prouve que des alternatives sont réalisables. “Il est possible d’investir dans les transports en commun. La fiscalité des voitures de société peut être repensée. Il faut aussi réinvestir les gains d’efficacité réalisés dans la qualité des services. C’est la seule façon de faire évoluer la place que prennent les transports collectifs dans notre façon de nous déplacer”, explique Marcel Cheron. Pour lui, le développement du contrat de gestion doit obligatoirement passer par le Parlement. L’enjeu est en effet trop important pour l’ensemble des citoyens belges. Il demande au gouvernement de mettre ce sujet sur la table au plus vite, afin qu’un débat démocratique et sociétal puisse avoir lieu quant aux options proposées.