L’environnement joue un rôle primordial sur notre santé. Face au poids des intérêts économiques et financiers, nous avons besoin d’un pouvoir politique qui prenne ses responsabilités. Ecolo s’est réuni ce samedi 24 juin à Mons lors d’un Ecolab portant sur la santé et l’environnement. Notre santé dépend en effet étroitement de notre environnement. Et de notre capacité à le préserver et à l’améliorer dépend l’avenir des générations futures.

capture_d_e_cran_2017-06-24_a_12.26.22.png

Lors de cet Ecolab, les discussions ont porté sur trois problématiques environnementales majeures pour lesquelles les écologistes proposent des solutions :

• L’interdiction des perturbateurs endocriniens dans l’entièreté de nos produits de consommation ;

• La dépollution atmosphérique, avec une attention toute particulière au dioxyde d’azote et aux particules fines, et enfin ;

• Le développement de compétences santé-environnement pour les professions médicales, vétérinaires, agronomiques et sociales.


[Voir les photos de la journée :
capture_d_e_cran_2017-06-24_a_12.26.22.png->https://www.flickr.com/photos/ecolo-be/albums/72157683119697751]

Un récent rapport de la Commission Européenne l’atteste, notre qualité de l’air, particulièrement à Bruxelles, est une des plus médiocres de toute l’Europe. En cause essentiellement, l’extrême densité du transport routier et l’inexistence de mesures politiques pour le limiter et le rendre plus propre.

Mais il n’y a pas que l’industrie automobile qui tente d’affaiblir le niveau d’exigence sanitaire, voire même d’en contourner les règles. L’industrie chimique et pétro-chimique exerce en effet une pression gigantesque pour empêcher l’Europe de prendre les mesures, pourtant nécessaires, afin d’interdire la commercialisation de produits contenant des perturbateurs endocriniens.

Les perturbateurs endocriniens sont ces substances chimiques que l’on retrouve dans une multitude de produits de notre vie quotidienne (cosmétiques, produits d’entretien, tissus, emballages, etc.) ainsi que dans l’alimentation (pesticides), et qui sont à l’origine de différentes maladies (cancers, diabète, stérilité, obésité, diminution du QI, troubles de l’attention).

Le professeur Bourguignon, pédiatre-Endocrinologue (Ulg), nous explique :

L’environnement joue donc un rôle primordial sur notre santé ; dès lors face au poids des intérêts économiques et financiers, nous avons besoin d’un pouvoir politique qui prenne ses responsabilités et qui favorise le développement d’alternatives propres afin de réconcilier notre santé avec notre environnement.

L’eurodéputée Michèle Rivasi s’exprime sur les perturbateurs endocriniens :

Les mesures prioritaires pour Ecolo

La lutte contre les perturbateurs endocriniens
la_lutte_contre_les_perturbateurs_endocriniens.pdf

À propos des perturbateurs endocriniens :

Endoc(t)rinement par GayoAwWw3

La dépollution de l’air particulièrement en NO2 et particules fines
la_depollution_de_l_air.pdf

Renforcer les capacités d’action de la collectivité
renforcer_les_capacites_d_action_de_la_collectivite.pdf

Commentaires

Commentaires

Share This