Août 2016 fut le mois le plus chaud jamais enregistré sur la planète. L’année 2015 battait déjà tous les records historiques, tout comme celui des 15 dernières années. Le changement climatique n’est plus un horizon théorique. Il se constate aujourd’hui concrètement, et parfois dramatiquement, aux 4 coins du globe.

capture_d_e_cran_2016-09-13_a_12.25.13.png

« Face à ces évidences, le coût de l’inaction devient chaque jour plus important pour la collectivité », déplore Patrick Dupriez, Coprésident d’Ecolo « Le constat est là, indéniable. Et les solutions sont à portée de main pour autant qu’on veuille bien décider et mobiliser la société. Nous avons besoin d’un Plan climat fort et ambitieux, pas de mesurettes qui permettent au Gouvernements de soulager sa conscience à chaque approche d’une conférence mondiale sur le Réchauffement Climatique », poursuit la Coprésidente d’Ecolo Zakia Khattabi.

Les Verts demandent que tout soit mis en œuvre pour atteindre l’indépendance énergétique dans notre pays en 2050. La Belgique importe pour 12 milliards d’euros de combustible fossile chaque année. « L’accès à l’énergie, en particulier au pétrole, va devenir un enjeu géostratégique de plus en plus important à l’avenir. Se libérer des énergies fossiles et miser sur les énergies alternatives et les économies d’énergie constituent la meilleure garantie pour le climat et la stabilité internationale », poursuit Patrick Dupriez.

Pour sortir de l’ère du fossile, il faut nécessairement cesser d’investir dans ce secteur et réorienter les moyens financiers vers la transition énergétique. « La bataille contre le monde des hydrocarbures est clairement en marche. A cet égard, les Verts Européens ont lancé une campagne d’envergure : https://europeangreens.eu/fossilfree2016. Notre Premier Ministre a annoncé sa volonté de relancer les investissements en Belgique. Nous appuierons sa démarche à partir du moment où les investissements seront orientés vers l’avenir (rail belge, plan de transition énergétique, réseaux cyclistes, agriculture biologique, produits durables) », concluent les Coprésidents d’Ecolo.

Relever le défi du changement climatique est une nécessité mais aussi une opportunité. Le scénario d’une Belgique 100 % renouvelable est possible et positif pour le climat, pour la qualité de l’air, pour la démocratie et pour l’emploi. Le Bureau du Plan a estimé que les créations nettes d’emplois d’un tel scénario pourraient atteindre 60.000 d’ici 2030.

La question de l’indépendance énergétique de notre pays sera au cœur d’un Ecolab organisé par les Verts ce 25 septembre. Il réunira représentants politiques, acteurs économiques et société civile. Plus d’informations suivront.

Commentaires

Commentaires

Share This