Actualités

Actualité

PS et cdH doivent prendre leurs responsabilités

PS et cdH doivent prendre leurs responsabilités

Nous déposons des résolutions dans les parlements, des motions dans les communes,… Les cabinets ministériels écologistes furent les seuls à réclamer la fin des négociations lors d’une réunion intra-belge le 5 mai 2014, tandis que le même jour les têtes de liste européennes de tous les partis affirmaient leur opposition dans la presse. Certains de nos militants et de nos députés ont même été arrêtés lors d’une manifestation le 15 mai 2014. Nous serons à nouveau dans la rue aujourd’hui, avec la société civile, afin de réclamer la fin des négociations de ce traité mortifère.

Récemment, le cdH, puis le PS, se sont prononcé pour une suspension des négociations. Nous préférerions un arrêt complet et définitif, car rien de bénéfique ne pourra découler des discussions en cours, mais il s’agit malgré tout d’un signal positif. Cela étant, au-delà de déclarations d’intention, des actes sont nécessaires. Et ils en ont le pouvoir ! En effet, ce traité nécessitera la ratification de tous les parlements belges, y compris les parlements régionaux. Les gouvernements régionaux bruxellois et wallon, composés du PS et du cdH (avec d’autres partenaires à Bruxelles), ont donc la légitimité juridique et politique nécessaire pour réclamer la suspension des négociations. Qu’ils le fassent !