Actualités

Coronavirus

Protéger les travailleur·ses, les PME et les indépendant·es

4 avril 2020
Protéger les travailleur·ses, les PME et les indépendant·es

Les consignes sanitaires de distanciation physique et de confinement impactent de nombreux secteurs et travailleur·euses, et appellent notamment des mesures d’accompagnement et de soutien pour les PME et les indépendant·es, entre autres.

Aux différents niveaux de pouvoir, les écologistes activent les leviers dont ils disposent pour prendre des mesures en vue de limiter au maximum les conséquences négatives sur notre économie et, surtout, les personnes qui la créent au quotidien.

Appuyés également par nos député·es fédéraux, européens et les autorités communales, nos Ministres wallons, bruxellois et communautaires Alain Maron, Bénédicte Linard, Philippe Henry, Barbara Trachte et Céline Tellier ne ménagent pas leurs efforts.

Plusieurs mesures sont déjà prises en la matière :

  – Des moyens financiers sont débloqués, à tous les niveaux, y compris européen via la BCE notamment. Des fonds d’urgence et de solidarités sont mis en place.

  – Le Covid-19 a été reconnu comme comme motif, selon le cas, de chômage temporaire pour force majeure et de chômage temporaire pour raisons économiques.

  – Établissement de plans de paiement pour les cotisations patronales.

  – Facilités de paiement en matière de TVA, de précompte professionnel et d’impôts.

  – Facilités de réduction des paiements anticipés des indépendants.

  – Report et dispenses de paiement des cotisations sociales des indépendants.

  – Assouplissement de certaines taxes.

  – Obtention d’un revenu de remplacement en faveur des indépendants: le droit passerelle, dont l’octroi sera automatique sur simple demande pour les indépendants contraints de cesser leur activité en raison des mesures de prévention du Conseil National de sécurité ainsi que les indépendants dont l’activité est limitée du fait de ces mesures: les indépendants de l’horeca, ainsi que les restaurateurs qui continuent de travailler (take away, livraison à domicile, traiteur) mais qui ne peuvent plus assurer de service en salle, les gérants d’hôtels qui cessent leurs activités de bar et de restaurant, les coiffeurs qui ne travaillent que sur rendez-vous, ainsi que des commerçants qui ferment leurs portes le week-end et de toute autre activité impactée par les mesures sanitaires prises pour limiter la propagation du coronavirus.

  – Création d’un fonds d’urgence visant les secteurs dont la viabilité est mise en danger, avec une priorité sur les acteurs les plus fragiles, notamment au niveau de la culture, de l’égalité des chances, l’enseignement, la jeunesse, le sport

  – Prime unique pour tous les établissements touchés par la crise (sous certaines conditions): 4000€ à Bruxelles et 5000€ en Wallonie.

 

Des nombreuses pistes doivent encore être explorées et sont en cours de discussion. Notre rubrique Actualités est régulièrement mise à jour.

 

Des sites dédiés sont disponibles:

Pour Bruxelles: https://1819.brussels/

Pour la Wallonie : https://indemnitecovid.wallonie.be/

 

Concernant la crise directement liée au Covid-19, trouvez plus d’informations sur les décisions prises ou en cours :

Le site national dédié au Covid-19: https://www.info-coronavirus.be/fr/

Pour la Région de Bruxelles-Capitale : https://coronavirus.brussels/

Pour la Wallonie : https://www.wallonie.be/fr/actualites/coronavirus-covid-19-ce-quil-faut-savoir

 

Ecrit par :