Ce qu’on appelle ‘biodiversité’, c’est la richesse biologique des organismes vivants, la diversité des relations qu’ils entretiennent entre eux et avec leur milieu. Ces relations/interactions forment des réseaux complexes et interdépendants. Ce sont notamment les abeilles, les oiseaux, mais aussi les arbres, et ce sont les Hommes également. Vitale, la biodiversité dépérit, s’appauvrit d’année en année. Et régulièrement, scientifiques et associations font état de disparitions d’espèces.

Nous pouvons, nous devons protéger la biodiversité. Et c’est déjà possible par des gestes simples:

1. Respecter la nature

Les gestes les plus élémentaires peuvent être d’une importance capitale. Ainsi, par exemple : laissez les nids, couvées, animaux, insectes… tranquilles, ne les capturez pas, ne les effrayez pas ; observez mais ne cueillez pas les champignons, plantes sauvages, fleurs, ils ont leur rôle à jouer dans l’écosystème ; privilégiez les plantes ‘de chez nous’ plutôt que les espèces exotiques…

2. Limiter l’usage des pesticides et insecticides

Pesticides, insecticides, désherbants… sont les pires ennemis de la biodiversité. En effet, ils rentrent dans le sol, polluent les nappes phréatiques et détruisent la petite faune. Limiter, réduire voir stopper leur utilisation est un geste majeur. Or, il existe des alternatives (désherbage thermique, binage, utilisation des insectes pour la lutte biologique, paillage…).

3. Profiter des fruits et légumes de saison

Consommer des fruits et des légumes de saison permet de protéger les écosystèmes en respectant les cycles naturels et limite également la consommation en énergies fossiles.

4. Inviter la nature

Que vous viviez en ville ou à la campagne, vous pouvez inviter la nature dans votre quotidien, en installant des nichoirs, des (bacs de) fleurs,… Du côté des jardins, plus ils ressemblent à des écosystèmes naturels et plus ils ont des capacités à se défendre contre les aléas climatiques et les ravageurs.

5. Devenir ambassadeur de la nature

Appliquer soi-même les ‘biogestes’, c’est déjà beaucoup. Mais en parler autour de soi, informer, convaincre son entourage est aussi un ‘biogeste’. Plus nous serons nombreux à le faire, plus la nature pourra s’épanouir pour notre plus grand bénéfice à toutes et tous.

 

Vous voulez aller plus loin? Vous trouverez plus d’infos ici!

 

Vous voulez aller encore plus loin? Lisez la proposition de résolution déposée par Ecolo au Parlement de Wallonie. Cette proposition a été rejetée par la majorité wallonne MR-cdH mais Ecolo entend bien ne pas baisser les bras!

 

 

Share This