La planète nous appelle ! Si nous ne frappons pas très vite, la Terre se vengera contre nous et il n’y aura plus rien à défendre! La planète nous donne une mission. Saurons-nous la mener à bien, aux côtés de Picolo, le héros écolo ?

Dans un univers graphique qui rappelle bien des souvenirs à beaucoup d’entre nous, Picolo, notre vaillant héros, se battra sans relâche avec les armes dont il dispose contre ces forces polluantes qui essaient de prendre le contrôle.

Au-delà de ce jeu, la planète, la vraie, celle sur laquelle nous vivons, nous appelle elle aussi ! Car diverses forces malfaisantes et polluantes sont tout aussi nocives dans la réalité.

Les pollueurs,

qui font de l’industrie fossile un commerce sans se soucier des conséquences. 

→ Pour les écologistes, il faut au contraire accélérer la transition vers des énergies durables, renouvelables, et plus propres. Comment ? Quelques pistes concrètes pour sortir de la dépendance énergétique sont notamment abordées dans l’ouvrage Terre, Mer, Soleil. Par ailleurs, la transition joue également un rôle important dans le développement de notre économie.

L’alimentation industrielle,

de qualité médiocre et produite dans des conditions opaques, conduisant ainsi à des scandales sanitaires, et qui impacte également notre santé.

→ Pour les écologistes, notre modèle alimentaire doit revenir aux fondamentaux et tendre de plus en plus vers une production biologique, durable et de saison, avec des modes de production qui respectent la nature et l’environnement. Notre objectif : un système alimentaire sain, local, équitable et accessible à tous. Par ailleurs, nous voulons que les enfants aient accès à une alimentation saine et de qualité dès le plus jeune âge, dans nos cantines scolaires.

L’AGROCHIMIE,

qui joue au quotidien avec notre santé, y compris sur plusieurs générations avec des substances comme les perturbateurs endocriniens.

→ Pour les écologistes, la santé doit primer sur les intérêts des lobbies et de l’industrie agrochimique. Ainsi, nous voulons interdire les perturbateurs endocriniens mais également toutes les substances toxiques pour l’Homme et l’environnement, tel le glyphosate, les néonicotinoïdes (les pesticides ‘tueurs d’abeilles’), le développement des OGM sans contrôle ni certitudes quant à leur impact sur la santé…

Les extrémistes et les populistes,

qui détruisent peu à peu nos sociétés démocratiques et tolérantes.

 

→ Nous, écologistes, voulons construire un nouveau modèle, plus horizontal, plus participatif, égalitariste. A l’heure actuelle, deux modèles de société s’opposent. D’un côté, le modèle gris-brun : fermé, autoritaire, ethnocentré, nationaliste, qui joue sur les peurs et qui rejette… De l’autre, le modèle vert, le modèle de l’espoir, celui qui encourage et propose des solutions pour une société ouverte, cosmopolite, internationaliste, solidaire, pour construire un avenir désirable dans lequel nous avons, toutes et tous, une place.

Prêts à sauver le monde en vrai ?