L’immense succès de la Marche pour le Climat montre à quel point les citoyens réclament avec force une transition écologique et solidaire. « Une telle mobilisation pour le climat, c’est du jamais vu », analysent Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet, qui poursuivent : « il faut au plus vite rompre avec l’ère du tout au fossile et enfin entrer de plein pieds dans le XXIème siècle, qui sera celui du renouvelable et de la réduction des consommations. Notre objectif : réduire les émissions de CO2 de 55 % d’ici 2030, et de 95 % d’ici 2050. Nous avons des solutions et les mettrons en œuvre dans les 71 communes où nous entrons en majorité» !

Cette transition, il faudra également qu’elle serve et renforce notre démocratie, jusqu’à l’échelon fédéral. Une démocratie malmenée par 5 années MR-NVA. De la stratégie de chaos de l’accueil à l’intimidation des hébergeurs ; de la libération de la parole raciste et populiste au sein même du Gouvernement aux menaces sur les secteurs culturels et universitaires. Autant d’illustrations des régressions démocratique en cours.

Il est plus que temps que libéraux et CD&V s’émancipent de la NVA et réaffirment leur attachement à la démocratie et aux valeurs de liberté. Réunis ce matin en bureau politique, les écologistes appellent MR CD&V et Vld à voter sans tergiverser en Commission ce mardi la résolution déposée avec Groen invitant la Belgique à souscrire au Pacte des Migrations, sans avoir besoin de l’interpréter… pour mieux le contourner.

« La question des migration représente un défi que nous devons et pouvons relever ensemble. Ce Pacte est une première étape pour un traitement plus humain des questions migratoires. Nous ne pouvons nous résigner à voir la Belgique s’ancrer du mauvais côté de l’histoire, que ce soit sur les enjeux climatiques ou migratoires», concluent les Coprésidents d’ECOLO.

Share This