Le contrat de gestion de la RTBF doit être renouvelé cette année pour les cinq prochaines années. Cette convention, entre le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Radio-télévision fixe les obligations de cette dernière, en tant que service public financé par l’argent du contribuable. Ces obligations sont plus importantes aujourd’hui que jamais, face à deux évolutions que nous connaissons: la progression des obscurantismes et des fake news, ainsi que l’accélération des évolutions technologiques et des modes de consommation médiatique.

C’est sur ces deux enjeux qu’Ecolo a axé ses recommandations au Gouvernement. Elles ont été présentées le 16 janvier au Ministre de l’Audiovisuel. Les médias de service public sont en effet l’un des premiers vecteurs du vivre ensemble et de la cohésion sociale. C’est pourquoi Ecolo regrette que tous les groupes politiques du Parlement n’ont pas pu s’accorder sur des résolutions communes. Ecolo plaide en outre pour une diminution significative de la pression publicitaire tant en radio, qu’en télévision et sur les sites internet de la RTBF.

Découvrez ici le texte complet de ces recommandations.

 

Commentaires

Commentaires

Share This