Actualités

Actualité

Nuage radioactif en provenance de la Russie : Ecolo demande des explications à l’AFCN et au Ministre Jambon

22 novembre 2017
Nuage radioactif en provenance de la Russie : Ecolo demande des explications à l’AFCN et au Ministre Jambon

Ecolo-Groen se pose de sérieuses questions au sujet du fonctionnement des systèmes de mesure et d’information de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).

En effet, suite au nuage de Ruthenium-106 radioactif en provenance, semble-t-il, de la Russie qui est passé au-dessus de l’Europe centrale à la fin-septembre, des informations contradictoires ont été rapportées.

Tandis que l’AFCN affirme qu’aucune trace de ruthenium n’a été détectée dans notre pays, Ecolo-Groen a pu se procurer un document qui démontre que les systèmes de mesure du CEN (Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire), situé à Mol, indiquaient le contraire.

« Soit il y a un problème avec les systèmes de mesure, soit la communication de l’AFCN n’était pas correcte. Dans tous les cas, c’est inacceptable. Une enquête doit être ouverte sur cet incident, » commente Jean-Marc Nollet, chef de groupe Ecolo-Groen à la Chambre.

Fin septembre, les services météorologiques russes ont détecté des concentrations élevées de l’isotope radioactif Ruthenium-106 dans le sud de l’Oural. Les recherches menées par les services météorologiques russes confirment ce qui avait déjà été signalé en Europe de l’ouest, notamment par le gendarme nucléaire français. Le porte-parole de l’AFCN faisait savoir hier soir que rien n’avait été détecté en Belgique. Affirmation pourtant contredite par des documents de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) que les écologistes ont pu se procurer.

« Ceci soulève de sérieuses questions: qu’est-ce qui a, oui ou non, été détecté chez nous fin septembre ? Avec quel système de mesure? Et pourquoi ne retrouve-t-on aucune information à ce propos sur le site web de l’AFCN ? », s’interroge Jean-Marc Nollet, qui a déposé une question parlementaire sur cet incident il y a déjà une semaine. La réponse du Ministre Jambon est attendue aujourd’hui même, en fin de journée. Le député écologiste espère que toute la clarté sera enfin apportée.

Quels que soient les éléments que le Ministre amènera, Ecolo-Groen demande d’ores-et-déjà des explications à l’AFCN. « Il y a une faille au niveau des mesures, ou un problème de communication et de transparence. Dans tous les cas, ce n’est pas normal. C’est pourquoi, au-delà des réponses du Ministre Jambon, nous attendons de l’AFCN qu’elle s’explique sur son trop long silence et son absence de transparence, » conclut Jean-Marc Nollet.