Source : VLD.

Dans un article de la presse francophone, un journaliste relaie les critiques du VLD à l’égard de Groen, notre parti frère flamand, qui souhaiterait « taxer les caves à vin et les livres rares ».
Que le VLD prête des intentions à Groen est un fait, qui n’en fait pas une vérité. Groen a d’ailleurs démenti cette information dans toutes les langues.
La seule intention, assumée par les écologistes, est « d’instaurer une contribution de crise sur les patrimoines supérieurs à un million d’euros, qui serait définie à hauteur de 1 à 1,5 %, avec une exonération dans la base de calcul de l’habitation principale ainsi que des biens productifs utilisés dans le cadre d’une activité professionnelle. » (proposition 9.5. de notre programme).
Il s’agit donc bien d’une contribution limitée aux très hauts patrimoines (biens immobiliers, avoirs bancaires, placements financiers) et non aux détenteurs de caves à vin et aux livres rares, comme certains tentent de le faire croire en cette fin de campagne !