Actualités

Presse

Les écologistes proposent d’affecter les moyens dégagés pour les blouses blanches via une dotation spécifique au Fonds Maribel social

5 novembre 2019
Les écologistes proposent d’affecter les moyens dégagés pour les blouses blanches via une dotation spécifique au Fonds Maribel social

Les écologistes ont participé à l’amendement du texte sur les 12èmes provisoires pour novembre et décembre 2019, afin de prévoir un premier refinancement de 67 millions d’euros au bénéfice des « blouses blanches ». Il s’agit à présent d’affecter ces fonds, de façon à ce qu’ils puissent bénéficier effectivement et rapidement aux infirmières et infirmiers actifs sur le terrain. Les écologistes proposeront demain en Commissions réunies des affaires sociales, de la santé et des finances que cela se fasse via une dotation spécifique au Fonds Maribel social, visant à améliorer les conditions de travail du personnel infirmier, en particulier pour ce qui concerne ses périodes de repos et de formation.

« Il est pour nous essentiel de trouver une façon efficace, rapide et proportionnée d’affecter les moyens dégagés par vote de l’assemblée plénière de la Chambre, au bénéfice des acteurs de la santé. Et le Maribel social est ce véhicule idéal. Il est géré directement par les partenaires sociaux et répartit les moyens dont il dispose au prorata de l’emploi dans les différents hôpitaux, publics et privés. Si on veut un engagement d’ici à la fin de l’année budgétaire, c’est sans doute la meilleure manière de faire », explique Laurence Hennuy, membre Ecolo de la Commission Santé de la Chambre.

Sur le terrain, le personnel infirmier est mis sous pression constante, le nombre de travailleurs malades explose, les démissions, les burn-outs, les malades de longue durée, les postes qui restent vacants – faute de candidats à recruter – aggravent le phénomène de pression sur le personnel en place qui ne parvient plus à lever le pied. C’est pour cela que les écologistes proposent une réponse très concrète à ces urgences, via une proposition de loi qu’ils ont rédigé et qu’ils présenteront ce mercredi.

« Cette dotation au fonds Maribel sera dédiée à l’embauche d’équipes d’infirmier.e.s mobiles qui auront pour objectif spécifique de permettre au personnel infirmier un temps de récupération de 3 semaines d’affilée lors des congés d’été, d’une part, et de remplacer sur le terrain le personnel en formation, d’autre part. Il en effet est indispensable d’organiser les conditions de travail effectives afin qu’ils puissent bénéficier de 5 jours de formation par an et ainsi de renforcer des compétences du personnel infirmier par la formation continue. Ce premier pas est une réponse très concrète à l’appel légitime des blouses blanches », conclut Laurence Hennuy.