Actualités

Actualité

Le Parlement Européen se positionne pour la 1ère fois contre l’accord UE-Mercosur en l’état : les Verts à la manœuvre

7 octobre 2020
Le Parlement Européen se positionne pour la 1ère fois contre l’accord UE-Mercosur en l’état : les Verts à la manœuvre

Ce 7 octobre, durant la session plénière du Parlement Européen qui se tient cette semaine à Bruxelles, a été voté le “Rapport Warborn”. Ce rapport dresse un panorama de la politique commerciale européenne et contient un amendement dont le contenu est sans équivoque : “L’accord UE-Mercosur ne peut pas être ratifié en l’état.”. Avant l’été, il était question que la ratification soit au programme d’un Conseil des ministres européens le 9 novembre. En septembre, l’agenda devenait incertain après les doutes émis par Angela Merkel.

Saskia Bricmont, cheffe de file du rapport Warborn pour le groupe Verts/ALE, se félicite :

“Cela fait des mois que je négociais ce rapport pour lequel j’ai encore introduit 6 amendements cette semaine. Obtenir une majorité sur celui qui mentionne que l’accord UE-Mercosur ne peut être ratifié en l’état est un grand pas en avant. Cela nous montre que le travail et la mobilisation ne sont pas vains, qu’une autre mondialisation est possible, souhaitable et souhaitée. Je suis fière de pouvoir y apporter ma pierre.”

“Le vote d’hier vient enfoncer le clou et envoie un signal fort que le Parlement européen refusera de donner son approbation à cet accord en l’état. C’est une victoire pour tous les marcheurs.euses pour le Climat, les ONG, les syndicats, les citoyen.ne.s, les agriculteurs.trices et les entrepreneurs ici, comme là-bas.

“Les cartes sont rebattues, mais la mobilisation continue. Le groupe des Verts/ALE se battra pour que soient introduites des mesures contraignantes en matière de déforestation, de normes sanitaires, de droits syndicaux et de protection des populations autochtones”.

Pour rappel, l’approbation par le Parlement européen est une étape incontournable pour que l’accord voie le jour.