Actualités

Jobs

Le groupe Ecolo recrute un.e conseiller.e politique en charge de la thématique “Mobilité, infrastructures, entreprises publiques et numérisation de la société”

17 juillet 2020
Le groupe Ecolo recrute  un.e conseiller.e politique en charge de la thématique “Mobilité, infrastructures,  entreprises publiques et numérisation de la société”

FONCTION


Description de la mission principale

Le.la conseiller.e politique est l’expert.e pour tout ce qui relève de la mobilité, des infrastructures, des entreprises publiques et de la numérisation de la société pour le Groupe Ecolo-Groen. Il/elle recherche, conseille et assiste les parlementaires Ecolo-Groen sur tous les aspects liés à ces matières traitées au Parlement fédéral. Il/elle prépare les dossiers et les traduit politiquement. Il/elle rédige différentes formes de textes légaux. Il/elle fait appel à l’expertise interne et externe aux partis. Il/elle participe à la stratégie de transition de la Belgique vers une mobilité durable.

Compte tenu du contexte politique changeant, le.la conseiller.e politique doit pouvoir se familiariser facilement et rapidement avec différents dossiers.

Domaine de responsabilité

Thématique : Mobilité, infrastructures et entreprises publiques

Ces thématiques sont principalement portées dans le cadre de la commission de la mobilité, des entreprises publiques et des institutions fédérales.

Ces thématiques recouvrent notamment :

– Mobilité : code de la route, immatriculation des véhicules, police de la circulation routière, transport ferroviaire (passager et marchandise), navigation aérienne, aéroport de Bruxelles National, transport maritime, réglementation du transport, moyens de transport alternatifs, normes techniques pour véhicules, …
– Infrastructures : Régie des bâtiments, catastrophes naturelles, Beliris,…
– Entreprises publiques : Suivi des entreprises publiques (Proximus, Bpost, SNCB, Infrabel, Skyes), Credendo, loterie nationale, corportate gouvernance, …
– Institutions culturelles et scientifiques fédérales, politique scientifique, …

Thématique : Numérisation de la société
Cette thématique est principalement portée dans le cadre de la commission de l’Economie, Protection des consommateurs et de l’agenda numérique.

Ces thématiques recouvrent notamment : Télécommunication, Internet, réseaux mobiles, neutralité du net, IBPT, agenda numérique, commerce électronique, intelligence artificielle, …

Il.elle peut également être conduit.e à intervenir en appui / conseil dans d’autres thématiques fédérales relevant des commissions mobilité, entreprises publiques et des institutions fédérales ou Économie, protection des consommateurs et agenda numérique ou d’autres commissions.

Description de la fonction


Il.elle est chargé.e de :

– préparer des notes d’analyse, dossiers prospectifs et alternatifs communications sur ces thématiques ;
– construire des propositions et rédiger des textes, propositions de loi, propositions de résolution et amendements sur ces thématiques ;
– conseiller les élu.e.s pour les travaux en commission et en séance plénière sur ces thématiques ;
– créer un réseau d’acteurs.trices diversifié.e.s dans chacune de ces thématiques, en collaboration avec les parlementaires de référence et avec les autres pôles des partis Ecolo et Groen et les autres niveaux de pouvoir ;
– assurer un suivi proactif général de ces thématiques de référence et notamment les travaux des commissions parlementaires ;
– mener des négociations politiques sur les matières qu’il/elle suit avec des représentants des autres partis ou des acteurs de la société civile ;
– à titre très exceptionnel, rédiger des interpellations ou questions parlementaires, en collaboration avec les député.e.s et en appui des assistant.es parlementaires.

Il.elle travaille également en étroite relation, le cas échéant et avec l’accord de son référent, avec le Service d’études d’Ecolo sur les questions en lien avec les politiques précitées et avec les différentes cellules d’Ecolo (animation politique, élus locaux, …) ainsi qu’avec Etopia.

Intérêt politique partagé

Le·La conseiller.e politique adhère au projet de l’écologie politique et partage les valeurs et l’éthique inhérentes à l’écologie politique.

Formation et expérience

Diplôme universitaire en lien avec la thématique précitée et/ou une expérience professionnelle dans ces matières.

Compétences


Compétences et connaissances transversales

– Capacité d’initiative, liée à une sensibilité stratégique
– Capacité à travailler de façon autonome et rapide
– Capacité d’analyse, de rigueur, de conceptualisation et d’opérationnalisation
– Capacité à rédiger de façon claire, structurée et, le cas échéant, synthétique
– Capacité à travailler de façon transversale et en réseau
– Capacité de communication
– Capacité à organiser le travail, à travailler dans l’urgence, à résister au stress et à respecter la confidentialité de certaines informations
– Maîtrise des outils informatiques bureautiques (traitement de texte, courrier électronique, internet, présentation grand écran, …)
– Être attenti.f.ve à la nécessaire transversalité de questions de genre et d’égalité des chances dans ces enjeux thématiques et les mettre en lumière le cas échéant.
– Une capacité d’analyse genrée

Constitue des atouts :
– La connaissance d’outils de diffusion (réseaux sociaux, etc.)
– Une capacité d’analyse comptable et budgétaire

Compétences et connaissances spécifiques

– Très bonne connaissance active du français et du néerlandais et connaissance passive de l’anglais
– Connaissance des enjeux fédéraux et spécifiquement des thématiques suivantes : Mobilité, infrastructures, entreprises publiques et numérisation de la société
– Connaissance du contexte politique fédéral de ses enjeux, de ses institutions, de ses acteurs et de ses rapports de force
– Connaissance générale du contexte politique et des institutions belges en général
– Connaissance du programme et des priorités d’Ecolo et Groen en lien avec les enjeux spécifiés
– Capacité à activer des réseaux associatifs, universitaires ou autres

Disponibilité : flexibilité en lien avec la fonction et les travaux parlementaires qui y sont liés.

Contrat


Temps de travail : 1 mi temps – 19h/Semaine

Rémunération :

Barème C1

soit pour un mi- temps : 1 573,88 EUR brut avec 5 années d’expérience reconnues
soit pour un mi- temps : 1 701,84 EUR brut pour 10 années d’expérience reconnues
soit pour un mi- temps : 1 861,79 EUR brut pour 15 années d’expérience reconnues

(Les années d’études supérieures sont valorisées avec un maximum de 7 ans et les années prestées en dehors de la structure Ecolo sont valorisées avec un maximum de 10 ans)

Contrat : CDI
Lieu de travail : Le lieu de travail principal est situé Rue de louvain 21, 1000 Bruxelles en appui du travail à la Chambre des représentants.

Entrée en fonction : le plus rapidement possible

Acte de candidature


Pour que votre candidature soit correctement prise en compte, nous vous demandons de strictement respecter les modalités suivantes pour déposer votre candidature :

Les candidatures (cv + lettre de motivation en format PDF) doivent être envoyées pour le 25 août 2020 au plus tard par e-mail à grh@ecolo.be en précisant le code du poste en objet : Recrutement 2020_GP_CS_04.

Suite de la procédure : les candidat.es qui seront retenu.es sur base de leur lettre de motivation et CV seront invité.es à une épreuve écrite et, le cas échéant, à un entretien oral.

Pour plus d’informations sur le contenu de la fonction, vous pouvez prendre contact avec Grégory Van Lint, secrétaire politique : gregory.vanlint@ecolo.be.
Pour plus d’informations sur le barème et le statut, vous pouvez prendre contact avec : Jacques LACHARRON, Responsable des ressources humaines. jacques.lacharron@ecolo.be

Remarque :  Ecolo valorise la diversité des personnes qu’il  et veille à  favoriser un milieu de travail où les différences individuelles sont reconnues, appréciées, respectées et valorisées, de façon à développer le plein potentiel et à mettre à profit les talents et les forces de chacun.

Ecrit par :