Actualités

Actualité

La Belgique se ridiculise au lieu d’investir dans l’avenir

La Belgique se ridiculise au lieu d’investir dans l’avenir

Dans un mois l’Humanité a rendez-vous avec son histoire. Alors que les Etats sont invités à faire preuve d’ambition pour réussir le sommet de Paris de décembre prochain, la Belgique se ridiculise sur la scène internationale en faisant de la répartition entre entités belges de l’effort en faveur de la préservation du climat une querelle communautaire.

« Même face aux défis du changement climatique, et singulièrement face à la perspective de montée du niveau des mers, la NVA privilégie la logique du comptable », déplorent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

Pour ECOLO, il est urgent que nos Gouvernements sortent du climato-apathisme et portent une vraie ambition pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, développer les énergies renouvelables et assurer un financement juste du fonds d’adaptation au changement climatique pour les pays qui en sont les premières victimes. « Sur ces trois points, la Belgique est aujourd’hui un des plus mauvais élève de la classe européenne et la NVA nous tire plus bas encore », poursuivent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

Le refus d’ambition est irresponsable à quelques semaines de la COP21. ECOLO appelle solennellement les gouvernements belges à choisir l’avenir en investissant dans la transition énergétique. Relever le défi du changement climatique nous permettra à tous de vivre mieux aujourd’hui et demain sur notre unique planète.