Actualités

Actualité

Il faut une traçabilité des minerais, une loi efficace et non nuisible pour l’industrie européenne

14 avril 2015
Il faut une traçabilité des minerais, une loi efficace et non nuisible pour l’industrie européenne

Pour les écologistes, ce vote est désastreux car rien ne garantit que les produits commercialisés dans l’UE, et dont la fabrication repose sur des minerais, soient dépourvus de lien avec un certain nombre de conflits. En soumettant uniquement les fonderies et les raffineries au principe de transparence, l’Europe défend une loi inefficace et nuisible pour l’industrie européenne.

En refusant d’imposer le principe de la transparence (ou « diligence raisonnable ») à l’intégralité de la chaîne d’approvisionnement, la majorité de droite a clairement choisi de s’opposer à la mise en place d’une règlementation efficace, et ce, au détriment des populations congolaises et des Grands Lacs et de certains secteurs de l’industrie européenne.

Les ressources naturelles sont à l’origine de près de 40% des conflits civils dans le monde. Il serait donc logique de viser une application obligatoire du règlement tout au long de la chaîne de valeur, c’est-à-dire des producteurs de matières premières et de produits intermédiaires jusqu’aux distributeurs de produits finis.

Philippe Lamberts, député européen Ecolo : « Les raffineries-fonderies européennes ne représentant que 5% du marché mondial. Le seul moyen de soumettre la majorité des industries du secteur aux mêmes règles que les entreprises européennes est d’imposer la “diligence raisonnable” à tous les maillons de la chaîne. Espérons que, lors de la plénière, le Parlement ne validera pas la position adoptée en Commission aujourd’hui. “