Étendre les solidarités

  • Société ouverte et migration

    C’est un euphémisme de le dire, la question de la politique migratoire agite notre pays. Les débats sont vifs, parfois même douloureux. Les citoyens, interpellés par certains discours politiques de haine et de fermeture qui voient dans la diversité un problème, une faiblesse, une source d’instabilité et d’insécurité, ont légitimement peur. Nous affirmons précisément l’inverse: la diversité contribue à la résilience des sociétés, elle est moteur de créativité et d’innovation, elle favorise l’émergence de ce dont notre société, en proie aux crises, a le plus besoin : de nouvelles idées.
    En savoir plus
    En savoir plus
  • International et coopération sud/nord

    Les enjeux fondamentaux du climat, des migrations et de la justice sociale sont globaux : ils concernent toute la planète et ses habitants. Et c’est pour cette raison qu’ils demandent une politique européenne ambitieuse. Aujourd’hui, même si les écologistes partagent le dépit – et parfois la colère – de celles et ceux qui ne se reconnaissent plus dans l’Union Européenne, il ne faut surtout pas jeter le bébé du projet européen avec l’eau des traités néo-libéraux.
    En savoir plus
    En savoir plus
  • Enseignement

    Dans un monde rythmé par une accélération des changements, notre modèle scolaire doit sans cesse évoluer. Or, l’ennui affirmé de trop nombreux·ses élèves, le désarroi de beaucoup d’enseignant·e·s et la frustration des parents sont autant de signes que l’école a besoin de faire sa mue.
    En savoir plus
    En savoir plus
  • Justice sociale, pauvreté et précarité

    Chacun·e doit pouvoir se choisir un avenir et avoir les capacités de rebondir si cela s’avère nécessaire, peu importe son âge, son origine, son genre, son orientation sexuelle, son handicap... Personne ne peut rester au bord de la route. L’État et la collectivité constituent un rempart à la fragilité sociale de chacun·e et plus particulièrement des personnes en situation de précarité, âgées ou accidentées de la vie. Le rôle de l’État et de la collectivité est également de prévenir et de remédier à la précarité. Il faut réinventer le lien social et les échanges quotidiens par la convivialité et la coopération : trouvons un remède à l’insécurité sociale.
    En savoir plus
    En savoir plus
  • Pension et vieillissement

    La question du bien vieillir est trop souvent appréhendée de manière restrictive. Certes la problématique du financement des pensions sur le long terme, l’accès aux soins et la prise en charge des personnes âgées ne pouvant plus se débrouiller seules sont des enjeux fondamentaux. Mais à côté de cela, il faut également s’interroger sur la place et le rôle que peuvent jouer les personnes âgées dans nos sociétés. Bien vieillir, c’est d’abord et avant tout considérer les personnes âgées pour ce qu’elles peuvent et veulent encore apporter à la société et mettre en oeuvre les conditions de leur meilleure expression.
    En savoir plus
    En savoir plus
  • Personnes handicapées

    Le handicap renvoie tout d’abord à la solidarité que la société doit mettre en œuvre à l’égard de toute personne afin de lui permettre d’être actrice dans la société et de réaliser, à hauteur de ses moyens et selon son désir, son projet de vie personnel. Il s’agit d’une mission essentielle de la collectivité et des pouvoirs publics d’assurer que cette solidarité puisse se déployer au travers de réponses matérielles, économiques, culturelles et sociales efficaces, rencontrant les besoins spécifiques et aspirations légitimes des personnes handicapées et de leurs proches.
    En savoir plus
    En savoir plus

Découvrez les autres grands chapitres