Actualités

À la une

Faire de Bruxelles une Capitale européenne exemplaire en matière de transition écologique et solidaire

Faire de Bruxelles une Capitale européenne exemplaire en matière de transition écologique et solidaire

Ce samedi 30 mars, les écologistes bruxellois d’Ecolo et de Groen ont présenté leurs priorités communes en vue des élections régionales et fédérales de mai 2019.

Si la loi les empêche de présenter une liste commune bilingue à la Région comme ils le font au niveau fédéral, ils ont néanmoins tenu à travailler ensemble sur leurs aspirations pour Bruxelles. Ces priorités communes s’inscrivent ainsi dans la tradition écologiste de concertation et de collaboration entre communautés linguistiques. En effet, les écologistes refusent que les Bruxelloises et Bruxellois ne soient pas reconnus dans la diversité de leurs identités ou soient réduits à une appartenance communautaire exclusive francophone ou néerlandophone. Ils refusent de ne pas avoir pleinement leur destin en main. Ils défendent la construction d’une communauté bruxelloise qui réunisse les Bruxelloises et Bruxellois au-delà de la langue ou de la culture, qui construise des alliances, qui se base sur leurs besoins concrets.

Ecolo et Groen veulent faire de Bruxelles une Capitale européenne exemplaire en matière de transition écologique et solidaire. Ils veulent une Bruxelles verte, inclusive, participative et efficace, avec les Bruxellois. Pour cela, ils ont identifié dix mesures indispensables :

1. Des Lignes chrono : 30 KM de nouvelles lignes en site propre et à haute intensité de service d’ici 2030 ;

2. Toute la Région en zone 30 à l’exception des grands axes ;

3. Le développement du RER / REB : un train toutes les 10 minutes en journée pour les déplacements intra-bruxellois ;

5. Un programme « Boost vélo » : déploiement de plus de pistes cyclables sécurisées ainsi que la création d’autoroutes à vélo dans et vers Bruxelles, l’augmentation massive de vélos partagés et l’installation de boxes à vélo sécurisés partout ;

6. Un plan massif d’isolation des bâtiments privés et publics avec des aides directes, dans le cadre d’une alliance emploi-environnement, en assurant la formation et l’accompagnement pour les entreprises ;

7. Des écoles et des crèches régionales bilingues ;

8. Un plan de verdurisation, de végétalisation et de préservation de la biodiversité avec notamment des permis de végétaliser et la garantie d’un espace vert tous les 300 mètres ;

9. L’amélioration de l’accès au logement : plus de logements à loyers modérés et déploiement d’un système d’aide à l’accès à la propriété (Community Land Trust de grande ampleur et soutien accru au Fonds du logement) ;

10. Un plan d’investissement durable et participatif dans les secteurs clés de l’économie et de la transition (efficacité énergétique, mobilité durable, économie bas-carbone, numérisation,…) pour renforcer la capacité de Bruxelles à faire face aux défis du futur dans une perspective de diminution du chômage.

Les écologistes bruxellois veulent être au cœur du changement de visage de notre Région et sont prêts à prendre leurs responsabilités.