Actualités

Actualité

Etudes de médecine : Ecolo appelle à la responsabilité politique et à des solutions durables

Etudes de médecine : Ecolo appelle à la responsabilité politique et à des solutions durables

« L’incertitude est plus forte que jamais ! Cette situation doit trouver une réponse durable. C’est dramatique pour les étudiants, qui ne savent pas ce qui leur arrivera en septembre », commente le député Ecolo à la Fédération Wallonie-Bruxelles Philippe Henry. « La politique de limitation de l’accès aux numéros Inami, ainsi que les diverses pistes de limitation des études, ne résolvent rien. Ecolo plaide depuis longtemps pour une régulation de l’offre de soins, via l’évaluation interactive des bassins de soin, afin d’éviter les pénuries de spécialistes et la mauvaise répartition géographique des médecins. Les études et la formation des professionnels de la santé doivent en outre être revus en profondeur et tendre vers une ‘école de la santé’, pour permettre une approche globale, pluridisciplinaire, l’apprentissage du travail en équipe et de nombreuses passerelles entre les différentes formations », ajoute Philippe Henry.

Ecolo appelle une réaction d’urgence du Ministre Marcourt, mais également de la Ministre De Block. Pour les écologistes, il est en effet inconcevable que les étudiants en médecine, qu’ils soient ou non directement concernés par la décision du Conseil d’État, restent plus longtemps dans l’incertitude, alors que la rentrée approche à grands pas.