Les écologistes contestent vigoureusement l’indécent projet d’arrêté encadrant l’enfermement de mineurs envoyé pour avis au Conseil d’Etat par le Secrétaire d’Etat Francken. “La Belgique a déjà été condamnée trois fois par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour l’enfermement de mineurs. Au nom de quelles valeurs, de quel projet démocratique peut-on enfermer des enfants?”, s’indignent les Coprésidents d’ECOLO Zakia Khattabi et Patrick Dupriez, qui poursuivent: “pour préserver la perspective d’un Gouvernement Charles Michel bis, la droite francophone est aujourd’hui prête à toutes les compromissions. Le problème, c’est qu’à force de plier l’échine devant son partenaire de la NVA, le MR pratique en réalité le reniement accéléré de nos valeurs démocratiques fondamentales ».

La Convention internationale des Droits de l’enfant de 1989, ratifiée par la Belgique, oblige à considérer l’intérêt supérieur de l’enfant comme primordial. Or, il ne sera jamais dans l’intérêt d’un enfant d’être enfermé ! A la demande d’ECOLO-Groen, les députés fédéraux se rendront ce 22 juin dans cette prison pour familles actuellement en construction à côté du centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel. “Ce sera une façon efficace pour nous de mettre les députés de la majorité face à la très dure réalité qu’ils préfèrent peut-être ignorer et de leur rappeler les termes de la Convention de Droits de l’Enfant”, concluent les Coprésidents d’ECOLO.

Commentaires

Commentaires

Share This