Actualités

Actualité

Egalité entre les femmes et les hommes : Ecolo veut mieux protéger le congé de maternité

Egalité entre les femmes et les hommes : Ecolo veut mieux protéger le congé de maternité

La Chambre se prononçait ce jeudi 22 novembre sur le Rapport du Comité d’avis pour l’Emancipation sociale, qui fait suite à de nombreuses heures de travail et d’auditions visant à proposer des recommandations pour davantage d’égalité entre les hommes et les femmes. Si Ecolo-Groen salue l’important travail réalisé, les écologistes regrettent le manque d’ambition et de fermeté de ces recommandations, alors que les leviers nécessaires pour aller beaucoup plus loin sont disponibles.

Les amendements d’Ecolo-Groen pour améliorer le texte ayant été rejetés par la majorité, les écologistes ont introduit une motion afin d’aller plus loin dans l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ecolo-Groen veut notamment mieux protéger le congé de maternité, en supprimant la disposition qui réduit le congé de maternité en cas de congé maladie survenu dans les 6 semaines précédant l’accouchement. En effet, actuellement, une femme enceinte malade ou victime d’accident au cours des 6 dernières semaines précédant sa date d’accouchement, et qui doit donc quitter prématurément son travail indépendamment de sa volonté, voit son congé de maternité raboté. En effet, ces jours d’incapacité sont convertis en congé prénatal et ne sont pas reportés après son congé postnatal, comme c’est le cas lorsque l’incapacité survient avant ces 6 dernières semaines. Il s’agit, pour les Verts, d’une question d’égalité de traitement fondamentale entre les femmes.

Par ailleurs, Ecolo-Groen veut également soutenir le congé de paternité, en créant le congé de paternité pour les indépendants et en allongeant le congé de paternité obligatoire pour les employés de 10 à 15 jours.

Enfin, les écologistes rappellent leur volonté d’organiser des assises des droits des femmes, afin d’évaluer pourquoi les législations existantes fonctionnent si mal en matière d’égalité et de trouver des pistes de solution.

« Les politiques menées par ce Gouvernement fédéral continuent de fragiliser et discriminer les femmes, en termes de carrières, de pension, ou encore d’accès à des soins de santé spécifiques par exemple », commente la députée fédérale Ecolo Sarah Schlitz. « Il reste encore énormément de travail à faire pour une société plus égalitaire et plus juste. On ne compte plus les études qui pointent les difficultés de combiner vie de famille et vie professionnelle, ou de partager l’éducation des enfants entre les parents. Il existe déjà des outils pour tendre vers plus d’égalité mais ils fonctionnent peu ou mal. Dans certains domaines, par exemple dans le cas du congé de maternité, des injustices subsistent. Nous devons faire en sorte que notre société soit plus égalitaire et plus juste, et nous pouvons le faire. C’est l’objectif de nos diverses propositions, que nous avons compilée dans la motion que nous avons introduite », conclut Sarah Schlitz.