Ecolo-Groen réagit à l’enquête présentée aujourd’hui par la Ligue des Familles, soutenue par l’UCM, qui pointe la difficulté, pour la majorité des indépendants, de concilier vie familiale et professionnelle. Parmi les écueils soulignés: la durée limitée du congé de maternité, l’absence de congé parental ou de congé de paternité pour les indépendants.

Le groupe fédéral Ecolo-Groen en profite pour rappeler qu’il a toujours plaidé pour une amélioration du statut des indépendants en lien avec une meilleure qualité de vie familiale. Concrètement, les écologistes soutiennent l’allongement du congé de maternité à 15 semaines (comme les salariées), la mise en place d’un congé parental, la suppression du mois de carence (en cas d’incapacité de travail) ou encore l’extension du droit passerelle (en cas d’arrêt de l’activité).

Par ailleurs, la proposition de loi Ecolo-Groen visant à introduire un congé de paternité pour indépendants est en ce moment en discussion au sein de la Commission Economie et a déjà reçu l’avis favorable de l’ancien Ministre fédéral des PME et des indépendants, Willy Borsus (MR). Cette proposition des écologistes vise à permettre aux papas indépendants de prendre, de manière optionnelle, jusqu’à 10 jours de congés destinés à accompagner l’arrivée d’un nouvel enfant au sein de leur famille.

« L’étude présentée aujourd’hui par la Ligue des Familles et l’UCM confirme une nouvelle fois la pertinence de nos propositions, » commente Gilles Vanden Burre, député fédéral Ecolo. « Encourager l’entrepreneuriat passe également par ce type de mesures visant un meilleur équilibre vie familiale/vie professionnelle; encourageant les pères à prendre du temps lors de l’arrivée d’un nouvel enfant; et mettant fin à l’inégalité de traitement entre salariés et indépendants dans ces domaines, » poursuit Gilles Vanden Burre.

Enfin, concernant la proposition de loi Ecolo-Groen sur le congé de paternité, qui doit prochainement se finaliser en Commission Economie de la Chambre, « nous espérons que le nouveau Ministre des PME et des indépendants, Denis Ducarme, entendra ce nouvel appel de la Ligue des Familles et de l’UCM, et respectera l’avis positif de son prédécesseur. Notre objectif est de trouver, autour de notre texte, un consensus avec les autres formations politiques en vue d’une adoption définitive, à l’avantage des presque 800.000 travailleurs indépendants que compte notre pays, » conclut Gilles Vanden Burre.

Commentaires

Commentaires

Share This