En organisant leur réception de Nouvel An en commun, Ecolo et Groen approfondissent encore un peu plus leur lien et créent une première dans notre pays. La présidente de Groen, Meyrem Almaci, et les Coprésidents d’Ecolo, Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet, ont adressé un message d’espoir aux 1200 Verts présents sur place : “2019 sera l’année du basculement. Le nombre de citoyens qui se battent pour un avenir plus humain, plus juste et plus sain ne cesse de croître. Si nous unissons nos forces, si nous travaillons ensemble, tout va devenir possible.”

Au niveau des politiques climatiques, la coopération fait en effet défaut. « Notre pays compte quatre Ministres de l’environnement, mais nous n’atteignons aucun de nos objectifs climatiques », poursuit Zakia Khattabi. « Nous sommes la première génération à ressentir les effets du réchauffement climatique, et la dernière à pouvoir y remédier. Les jeunes qui ont quitté leurs classes pour manifester pour le climat ne ‘sèchent pas les cours’. Ce sont les membres du Gouvernement qui sèchent leurs responsabilités en la matière. 2019, sera l’année où nous prendrons la voie de l’ambition. C’est notre plan A, car il n’y a pas de planète B », ajoute Zakia Khattabi.

Au cours d’un entretien accordé au Soir, Jean-Marc Nollet a annoncé qu’Ecolo et Groen allaient dévoiler 20 propositions conjointes pour mettre notre pays dans la bonne direction. Une transition est également nécessaire dans notre façon de nous déplacer. « Nous devons mettre fin au système qui subsidie les embouteillages et la pollution, et réinvestir dans les transports en commun et un air sain. Nous préparons à cet égard un plan d’investissement à mettre sur la table des négociations », continue Jean-Marc Nollet.

L’appel à une politique plus juste semble également plus fort que jamais. Un nombre croissant d’enfants grandissent dans la pauvreté. De plus en plus de citoyens peinent à boucler leurs fins de mois. « 2019 sera l’année où la solidarité, la justice sociale et fiscale seront à nouveau une priorité. Unissons nos forces. Rapprochons-nous. Engageons-nous. Ensemble », concluent Meyrem Almaci, Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet.