Durant l’année 2017, 70% des Wallons n’ont pas utilisé les transports en commun. Or, le Gouvernement Wallon ne cesse de désinvestir dans nos transports en commun. Les chiffres sont tombés, et nous venons en effet de découvrir que, par rapport à ce qui avait été promis aux TEC pour la période 2013-2018, le Gouvernement Wallon a diminué la dotation de 86 millions d’euros. Rien que pour l’année 2017, la Cour des Comptes confirme une diminution de 39 millions d’euros ! C’est tout simplement scandaleux !

 

 

Les conséquences ne manquent pas de se faire ressentir. Ce sont des nouvelles lignes qui ne voient pas le jour, et des bus encombrés et saturés qui ne désemplissent plus. De quoi dissuader les utilisateurs et les citoyens soucieux d’un réseau plus vert ! Les jeunes, principaux utilisateurs des transports en commun, réclament une offre plus diversifiée et efficace, favorisant leur mobilité et la concrétisation de leurs projets.

Les écologistes proposent d’augmenter le budget dédié aux transports publics via une partie des recettes provenant du prélèvement kilométrique de camions sur les autoroutes. Mais il semble que le Gouvernement Wallon préfère jusqu’à présent affecter cet argent à d’autres usages…

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à lire La mobilité en Wallonie selon Carlo Di Antonio !