Ce mardi 19 décembre 2017 à 11h.

Rendez-vous des Ecolo : au rond-point entre Boulevard Pachéco et Boulevard de Berlaimont, aux pieds du Gaston Lagaffe, dès 11h15, pour distribuer des flyers aux manifestants.

RDV des Verts

Une pension décente pour toutes et tous est possible !

Plusieurs dizaines de milliers de personnes manifesteront dans les rues de Bruxelles ce mardi 19 décembre et les écologistes seront à leur côté pour un financement suffisant de nos systèmes de solidarités et pour la garantie de pensions décentes pour tous les travailleurs et surtout toutes les travailleuses, les femmes étant plus que jamais les victimes des choix politiques austéritaires de la majorité fédérale.

« Depuis de trop nombreuses années, les majorités qui se succèdent au fédéral tentent de faire croire que les pensionné.es. actuel.le.s et futur.e.s sont les responsables du trou des finances publiques et qu’il n’y a pas d’autre voie possible que de diminuer leurs droits pour retrouver, un jour, l’équilibre budgétaire. C’est ainsi que les deux derniers gouvernement se sont attaqués aux périodes assimilées, aux possibilités de crédit-temps, aux statuts particuliers, dont celui des enseignants, ou à l’âge de la pension, ce qu’Ecolo a systématiquement dénoncé. En pratiquant de la sorte, ils ont occulté les alternatives possibles et nécessaires au financement de pensions correctes pour tous les travailleurs et toutes les travailleuses : un meilleur partage du travail disponible et un financement alternatif solide, qui fasse contribuer davantage les revenus du capital à l’enjeu du vieillissement », analyse Patrick Dupriez, coprésident d’Ecolo.

Pour les écologistes, il est urgent d’inverser cette tendance qui conduira, sans changement de cap, de plus en plus de travailleurs et de pensionnés en situation de risque de pauvreté et dont on a l’impression qu’elle n’a pour objectif que de faire le jeu des fonds de pensions privés, pourtant tout aussi coûteux, beaucoup moins égalitaires et particulièrement aventureux.

« L’annonce d’un futur système de pension à points n’est qu’un leurre, qui nourrit l’inquiétude et vise à détourner l’attention de l’essentiel : le financement suffisant de notre système de pension et sa redistribution équitable entre tous les travailleurs. Il est urgent d’apporter des garanties pour l’avenir de notre système de pensions légal, en mettant davantage à contribution les revenus du capital et en assurant à tous les travailleurs un revenu décent après leur carrière, leur permettant de subvenir à leurs besoins de base. Et toutes les études et tous les statistiques montrent que c’est en faveur des femmes que des corrections doivent intervenir prioritairement, dès lors qu’elles sont les premières victimes de l’organisation actuelle du monde du travail et du mode de financement de nos pensions. Les écologistes en feront une priorité dans les prochaines années ! », conclut Zakia Khatabi, co-présidente d’Ecolo.

Commentaires

Commentaires

Share This